Accueil GoDieu.com
Plan de Salut de Dieu
Recherche GoDieu.com

En principe, ce panneau vous présentera des choix de moteur de recherche GoDieu.com.

Fermer
Recherche biblique
GoDieu.com
Cette page en favori Affiche une version imprimable de cette page entière. Expédier la page d'accueil par courriel. Contacter GoDieu.com
Dimension de police du texte
 
Facebook GoDieu.com Twitter GoDieu.com Youtube GoDieu.com Dailymotion GoDieu.com Instagram GoDieu.com Suivez-nous !   

___________________________________ Publicité ___________________________________
___________________________________ Publicité ___________________________________

Traduction du site

Afrikaans - Vertaling - Kies taal - af - Afrikaans Albanian - Përkthimi - Zgjidhni gjuhën - sq - Albanais Deutsch - Übersetzung - Sprache wählen - de - Allemand አማርኛ - ተርጉም - ቋንቋ ይምረጡ - am - Amharique English - Translate - Select Language - en - Anglais العربية - ترجمة - تحديد اللغة - ar - Arabe Հայերեն - Թարգմանություն - Ընտրեք լեզուն - hy - Arménien Azeri - Translation - Dil seçin - az - Azéri Euskal - Itzulpen - Hizkuntza aukeratu - eu - Basque বাংলা - অনুবাদ - ভাষা নির্বাচন করুন - bn - Bengali Беларусь - Пераклад - Выбраць мову - be - Biélorusse မြန်မာစာ - ဘာသာပြန်ဆို။ - ဘာသာစကားကိုရွေးချယ်ပါ။ - my - Birman Bosanski - Translation - Odaberite jezik - bs - Bosniaque български - Преводач - Избор на език - bg - Bulgare català - Traductor - Selecciona l'idioma - ca - Catalan Cebuano - Translation - Pilia pinulongan - ceb - Cebuano Chichewa - Translation - Sankhani chinenero - ny - Chichewa 中文 (简体) - 翻译 - 选择语言 - zh-CN - Chinois (simplifié) 中文 (繁體) - 翻譯 - 選擇語言 - zh-TW - Chinois (traditionnel) සිංහල - පරිවර්තනය - භාෂාව තෝරාගන්න - si - Cingalais 한국어 - 번역 - 언어설정 - ko - Coréen Corsica - Traduci - Sceglie a lingua - co - Corse Kreyòl ayisyen - Tradiksyon - Chwazi lang - ht - Créole haïtien hrvatski - Prevoditelj - Odaberite jezik - hr - Croate Dansk - Oversæt - Vælg sprog - da - Danois Español - Traductor - Seleccionar idioma - es - Espagnol Esperanto - Tradukado - Elektu lingvon - eo - Espéranto Eesti - Tõlkimine - Vali keel - et - Estonien suomi - Kääntäjä - Valitse kieli - fi - Finnois Français - Traduction - Choisissez la langue - fr - Français Frysk - Oersette - Selektearje taal - fy - Frison Gaelic (Skotlân) - Eadar-theangaich - Tagh cànan - gd - Gaélique (Écosse) Galego - Tradución - Escolla o idioma - gl - Galicien Cymraeg - Cyfieithu - Dewiswch iaith - cy - Gallois ქართული - თარგმანი - ენის არჩევა - ka - Géorgien Ελληνικά - Μετάφραση - Επιλογή γλώσσας - el - Grec ગુજરાતી - અનુવાદ - ભાષા પસંદ કરો - gu - Gujarati Hausa - Translation - Zabi harshe - ha - Haoussa Hawaiian - Unuhi - Wae 'ōlelo - haw - Hawaïen עברית - תרגם - בחירת שפה - iw - Hébreu हिन्दी - अनुवाद करें - भाषा चुनें - hi - Hindi Hmong - txhais lus - Xaiv lus - hmn - Hmong Magyar - Fordítás - Válasszon nyelvet - hu - Hongrois Igbo - Translation - Họrọ asụsụ - ig - Igbo Indonesia - Translate - Pilih Bahasa - id - Indonésien Gaeilge - Aistriúchán - Roghnaigh teanga - ga - Irlandais Icelandic - Þýðing - Velja tungumál - is - Islandais Italiano - Traduttore - Seleziona lingua - it - Italien 日本語 - 翻訳 - 言語を選択 - ja - Japonais Javanese - Translation - Pilih basa - jw - Javanais ಕನ್ನಡ - ಅನುವಾದ - ಭಾಷೆ ಆಯ್ಕೆ - kn - Kannada Қазақ - Аударма - Тілді таңдау - kk - Kazakh ខ្មែរ - បកប្រែ - ជ្រើសភាសា - km - Khmer киргизский - Комментарий - Тил тандаңыз - ky - Kirghyz Kurdish - Wergerandin - Hilbijêre ziman - ku - Kurde ລາວ - ການແປພາສາ - ເລືອກພາສາ - lo - Laotien Latin - Latin - Elige lingua - la - Latin latviešu - Tulkotājs - Atlasiet valodu - lv - Letton Lietuvių - Versti - Pasirinkite kalbą - lt - Lituanien Lëtzebuergesch - Iwwersetzen - Wielt Sprooch - lb - Luxembourgeois Македонски - Превод - Избери јазик - mk - Macédonien Malaysia - Terjemahan - Pilih bahasa - ms - Malaisien മലയാളം - പരിഭാഷ - ഭാഷ തിരഞ്ഞെടുക്കുക - ml - Malayalam Madagascar - Translation - Mifidiana teny - mg - Malgache Malti - Traduzzjoni - Agħżel lingwa - mt - Maltais Maori - Translation - Kōwhiri te reo - mi - Maori मराठी - भाषांतर - भाषा निवडा - mr - Marathi Монгол - Орчуулга - Хэл сонгох - mn - Mongol Nederlands - Vertaal - Kies Taal - nl - Néerlandais नेपाली - अनुवाद - भाषा छान्नुहोस् - ne - Népalais norsk - Oversetter - Velg språk - no - Norvégien O'zbekiston - Tarjima - Tilni tanlang - uz - Ouzbek پښتو - وژباړئ - ژبه وټاکئ - ps - Pachtô ਪੰਜਾਬੀ - ਅਨੁਵਾਦ - ਭਾਸ਼ਾ ਚੁਣੋ - pa - Panjabi فارسی - ترجمه - انتخاب زبان - fa - Persan Polski - Tłumacz - Wybierz język - pl - Polonais Português - Tradutor - Seleccionar idioma - pt - Portugais Română - Traducere - Selectaţi limba - ro - Roumain Русский - Переводчик - Выберите язык - ru - Russe Samoa - Faaliliu - Gagana filifilia - sm - Samoan српски - преводилац - Изабери језик - sr - Serbe Sesotho - Phetolelo - Khetha puo tn lefatshe - st - Sesotho Shona - Kushandura - Sarudzai mutauro - sn - Shona سنڌي - ترجمو ڪريو - ٻولي منتخب ڪريو - sd - Sindhî slovenčina - Prekladač - Výber jazyka - sk - Slovaque slovenščina - Prevajalnik - Izberi jezik - sl - Slovène Somali - Translation - Dooro luqadda - so - Somali Sunda - Tarjamahan - Pilih basa - su - Soundanais Svenska - Översätt - Välj språk - sv - Suédois Kiswahili - Tafsiri - Chagua lugha - sw - Swahili Тоҷикистон - Тарҷумаи - интихоб забон - tg - Tadjik Filipino - Pagsasalin - Pumili ng Wika - tl - Tagalog தமிழ் - மொழிபெயர்ப்பு - மொழி தேர்வு - ta - Tamoul česky - Překladač - Zvolit jazyk - cs - Tchèque తెలుగు - అనువాద - భాష ఎంచుకోండి - te - Telugu ไทย - แปล - ภาษาเลือก - th - Thaï Türk - Tercüme - Dil seçin - tr - Turc українська - Перекладач - Виберіть мову - uk - Ukrainien اردو - ترجمہ - زبان کا انتخاب کریں - ur - Urdu Tiếng Việt - Dịch - Chọn Ngôn ngữ - vi - Vietnamien isiXhosa - Guqula - Khetha ulwimi - xh - Xhosa ייִדיש - טראַנסלאַטיאָן - אויסקלייַבן שפּראַך - yi - Yiddish Yoruba - Translation - Yan ede - yo - Yorouba Zulu - Translation - Khetha ulimi - zu - Zoulou

Connexion utilisateur

Utilisateurs en ligne

1 utilisateur
1 invité

Statistiques d'aujourd'hui

NombreDescription
13623Membres
1674Messages
29Commentaires
0Lectures
4154924Lectures globales
0Clics
0Réf. externes
0Réf. internes
0Abonnés RSS

Gestion de contenu (CMS)

Créé avec l'aide de Drupal, un système de gestion de contenu "opensource"

Publicité point liée à GoDieu.com

Mythe du Dieu envoyé de Dieu-3


août 15, 2018 par GoDieu

 

Jésus-Christ l'Apôtre de la foi

Nous savons tous que Jésus, l'Apôtre de la foi que nous professons (Hébreux 3:1), est Sauveur et que de ce fait il est le Messie (L'Oint, l'Élu, le Christ) venu en chair, inutile d'en développer la doctrine pour en spécifier tous les détails. Sauf de dire que l'Apôtre de la foi ou l'Envoyé de l'assurance en son sacrifice sur la croix pour le rachat de ses élus, est Lui-même l'Esprit des vivants, le Père éternel de notre salut qui en détermina la voie. Comment pouvons-nous donc concilier ces faits véridiques avec ce que disent les prophètes de l'Ancien Testament: «Car JE SUIS l'Éternel (Yahweh), Ton Dieu (Élohym), le Saint d'Israël, Ton sauveur... Il n'y a point eu de Dieu (El) formé avant moi, et il n'y en aura point après moi. C'est moi, c'est moi qui suis l'Éternel (Yahweh), et il n'y a point de Sauveur que moi. C'est moi qui ai annoncé la délivrance, qui l'ai donnée, et qui l'ai fait connaître; et ce n'a point été parmi vous un dieu étranger; vous êtes mes témoins, dit l'Éternel, que JE SUIS Dieu (El).» (Ésaïe 43:3,10-12); «Il n'y a de sauveur que Moi» (Osée 13:4). De même David dit: «Tu es mon Père, mon Dieu (El) et le rocher de mon salut.» (Psaumes 89:27). Dieu est le Rocher de notre salut et son Nom est JÉSUS dont la signification est «YaHWeH le Sauveur» que nous traduisons par l'ADMIRABLE SAUVEUR car son Nom est vraiment MERVEILLEUX, il est le Dieu qui habite pleinement en son propre Nom, il est l'INCOMPARABLE et le TOUT-PUISSANT.

Le premier, le plus grand des apôtres, l'envoyé qui est la manifestation du Dieu Éternel, l'Apôtre par excellence, est le Seigneur Jésus-Christ, telle que le proclame la Parole de Dieu: «Et Jésus s'écriait donc dans le temple, enseignant, et disant: Vous me connaissez aussi, et vous admirez la source de mon existence, et que je ne me suis pas édifié moi-même. Toutefois celui qui m'a introduit est véritable, et vous ne le connaissez point. Moi, je le connais; car JE SUIS son existence, moi celui qui le manifeste.» (Jean 7:28-29; Bible de Machaira 2016). Ici la racine du verbe «manifester» est «apostello», un envoyé, celui qui manifeste ou exprime un état d'être ou un message. Une telle révélation était bouleversante, elle était inacceptable pour les judéens (juifs) qui en étaient frustrés au plus haut degré, c'est pour cela qu'ils voulaient le saisir car ils considéraient une telle affirmation comme un blasphème sérieux qui méritait la mort: «Ils cherchaient donc à se saisir de lui; mais personne ne mit la main sur lui, parce que son heure n'était pas encore venue.» (Jean 7:30) L'Apôtre divin, l'Envoyé qui était la manifestation même de Dieu dans la chair, était le Père Éternel qui s'était révélé à Moïse sous le nom de JE SUIS, et eux qui prétendirent connaître les Saintes-Écritures ne purent en saisir la Vérité. Pourtant Jésus leur déclara à maintes reprises la même vérité, les avertissant même qu'ils étaient pour périr dans leur péché s'ils ne la recevaient point: «C'est pourquoi je vous ai dit, que vous mourrez dans vos péchés; car si vous ne croyez pas que JE SUIS (YHWH), vous mourrez dans vos péchés... Ils ne comprirent point qu'il leur parlait du Père... il leur dit: En vérité, en vérité je vous le dis: Avant qu'Abraham fût, JE SUIS... Alors ils prirent des pierres pour les jeter contre lui...» (Jean 8:24,27,58-59). Mais leur conscience déréglée était hostile à une telle révélation. Qu'un homme puisse se déclarer comme étant l'Esprit Éternel lui-même qui s'était révélé à Abraham et à Moïse comme étant le Père céleste, et qui avait pris un corps de chair parmi eux, était un concept aberrant qui ne pouvait point être toléré. Il en arrive de même à tous vrais disciples qui en reçoivent la révélation (Luc 10:22; Jean 15:20). Les répliques hostiles et menaçantes de prétendus chrétiens, traditionnels comme évangéliques, contre cette même révélation sont suffisantes pour en indiquer la vérité.

Comprenons que les imposteurs sont fiers d'affirmer que Jésus est Dieu, mais pour eux cela signifie qu'il est un être spéculatif qu'ils nomment «Dieu le Fils», deuxième personne d'une trinité chimérique, lorsque l'expression biblique est plutôt «Fils de Dieu» qui dans l'original est «Le Fils, Dieu même». Pour ces déformateurs de la vérité, Jésus aurait été engendré du Père dans l'éternité et né sur la terre de la vierge Marie, donc né deux fois. Ils refusent obstinément de comprendre que les mots «engendré» et «naître» signifient une seule et même chose dans tous bons dictionnaires, autant français, anglais, que grec. Même que les synonymes de ces termes nous indiquent tous la même chose: «accoucher, concevoir, créer, donner la vie, enfanter, faire naître, procréer, se multiplier, se reproduire.». Mais certains de ces énergumènes y voient seulement la signification de «donner une forme, une consistance à quelque chose» dans une tentative futile de justifier leur aberration que le Fils fut donné une forme du Père dans l'éternité avant sa naissance en ce monde, notion blasphématoire inexcusable. Quelques-uns citent même Proverbes 8:22 comme justification: «L'Éternel m'a possédée dès le commencement de ses voies, avant qu'il fît aucune de ses œuvres.» (Bible Ostervald). Mais ce passage ne parle pas de Jésus mais de la sagesse que Dieu possédait avant la création de toutes choses. En aucune façon peut-on interpréter la sagesse dans ce passage clair et précis comme étant une personne divine qui serait le Fils du Père. Il y aurait même un sérieux problème en faisant cela car la Bible Segond traduit ce passage par: «L'Éternel m'a créée la première de ses œuvres, Avant ses œuvres les plus anciennes.», ce qui voudrait dire que le Fils aurait été créé et ne serait donc pas Dieu qui est sans commencement ni fin. Mais heureusement il s'agit ici d'une personnification imagée de la sagesse et non du Seigneur Jésus. Devant de telles évidences irréfutables, il faudrait être complètement idiot pour ne pas en reconnaître les faits, pire, il faudrait littéralement être possédé d'un esprit malsain et maléfique pour dire le contraire. Ne vous y trompez pas, il existe encore de telles personnes en ce monde qui se disent chrétiens mais qui sont plutôt des crétins malicieux.

Nonobstant qu'il ne s'y trouve aucun passage dans tout le corpus des Saintes-Écritures qui affirme une telle chose, sans y introduire des conjectures qui font dire au texte ce qu'il ne dit pas, ils persistent dans leurs aberrations à diviser le Dieu indivisible en trois personnes ou subsistances distinctes et individuelles, ce qui est nul autre que du trithéisme. Tout comme les judéens (juifs) du temps de Jésus, ils ne peuvent saisir que Jésus est le Père manifesté dans la chair comme Fils et qu'il est lui-même le Saint-Esprit qui se forma un corps de chair dans le sein d'une vierge (Luc 1:35). Si tel ne serait pas le cas Jésus aurait deux pères, la personne du Père et la personne du Saint-Esprit, et il arriverait même que Marie serait une courtisane qui aurait trompé la personne du Père avec la personne du Saint-Esprit et Jésus serait un bâtard, car il est bien clair dans Luc 1:35 qu'elle est tombée enceinte du Saint-Esprit et non du Père. Mais notre Dieu n'est pas un bâtard, notre Sauveur est bel et bien Fils légitime puisqu'il est Dieu Lui-même manifesté dans la chair. En d'autres mots, Jésus qui est le Dieu Éternel s'est formé un corps de chair dans le sein d'une vierge et se révéla au monde comme Fils, Dieu même, et non comme Dieu le Fils deuxième personne du Cerbère Nicéens. Le texte sacré et inspiré des Saintes-Écritures affirment clairement que Jésus est «Dieu manifesté dans la chair» (1 Timothée 3:16) et non pas «Dieu le Fils manifesté dans la chair». Même que l'Évangile de Jean nous dit: «Et la Parole a été faite chair, et a habité parmi nous, pleine de grâce et de vérité, et nous avons contemplé sa gloire, une gloire comme celle du seul Fils engendré du Père.», ou comme dit l'original «... une gloire comme celle du seul Père engendré comme Fils.» (Jean 1:14) (le mot «Fils» ne se trouve pas dans le texte Grec et est ajouté en italique). Il n'est donc pas écrit que «Dieu le Fils a été fait chair», mais que «la Parole a été faite chair» et tous ceux qui sont sain d'esprit savent très bien qu'une parole n'a pas de forme mais qu'elle est esprit, ni est-elle une personne car ce terme s'applique uniquement à des entités corporels individuels qui sont de chair et d'os, tandis que Jésus affirme clairement que «Dieu est Esprit» et qu'il est Lui-même l'Esprit éternel manifesté dans la chair comme Fils. Il s'agit donc de l'engendrement de l'Esprit dans un corps de chair qui est l'enveloppe visible du Dieu invisible. En d'autres mots, le Père est l'Esprit qui habite en Christ comme nature divine depuis son incarnation, non deux personnes mais un seul Esprit en une seule Personne incomparable qui forme le Nouvel Homme, Chef Suprême d'une nouvelle race céleste et éternelle composée de tous ses élus transformés en son image.

Les Saintes-Écritures nous révèlent que les deux sont identiques et cela est indéniable, ces textes prophétiques n'indiquent aucunement qu'il s'agit de deux personnes, une qui se nommerait le Père et l'autre le Fils. Jésus est donc YaHWeH le Père Éternel manifesté dans la chair comme Fils, et puisque Dieu est Esprit et qu'il est Saint, il est évident que Jésus est le Saint-Esprit qui se forma un corps dans le sein de la vierge Marie pour devenir notre salut. En effet, les écrivains du Nouveau Testament se réfèrent de nombreuses fois à Jésus-Christ comme Sauveur (par exemple: 1 Jean 4:14; Tite 2:13). En fait, son nom même l'identifie comme tel. L'ange a déclaré à Joseph, au sujet de la vierge Marie: «Elle enfantera un fils, et tu lui donneras le nom de JÉSUS, car c'est Lui qui sauvera son peuple de ses péchés.» (Matthieu 1:21) Lorsque nous savons ce que signifie ce nom, ce verset prend toute sa signification. Car le mot français «Jésus» est en fait la forme grecque du nom hébreu «Joshua». Et «Joshua» signifie «Sauveur». Même qu'en Matthieu 1:21, les formes hébraïque et araméenne de «Jésus» et «Il sauvera» sont similaires. Le fait serait suggéré par une traduction plus littérale: «Tu lui donneras le nom de Sauveur, parce qu'Il sauvera...» Comme nous avons signalé, le mot «Jésus» est l'orthographe grecque de la forme hébraïque de «Joshua». Il est aussi à remarquer que «Joshua» peut être traduit «Sauveur». Cela est correct, toutefois, la traduction «Sauveur» ne rend qu'une partie de la signification hébraïque. Dans l'Hébreu original, «Josué» signifie littéralement «YaHWeH sauve» ou «YaHWeH-Sauveur», car la première syllabe de «Joshua» dans l'Hébreu est «Yah», une forme abrégée de YaHWeH. Et le nom simple «Yah» comme autre forme de YaHWeH, a été utilisé de nombreuses fois par le Roi David et d'autres écrivains de l'Ancien Testament. Or puisque le nom «Jésus» signifie, dans la langue hébraïque, «YaHWeH-Sauveur», et que selon les prophètes il y a un seul Sauveur et non deux, un qui se nommerait le Père et l'autre le Fils, il est indéniable que Jésus est le Père Éternel manifesté dans la chair comme le Messie promit et attendu depuis si longtemps. Ainsi Jésus, dans son nom même, est directement identifié au Dieu des Écritures de l'Ancien Testament. Le grand JE SUIS, le Rocher, le Berger, le Créateur — YaHWeH Lui-même — est devenu notre Sauveur, et le nom «Jésus» affirme cela. Ainsi dit le prophète Ésaïe: «Car un enfant nous est né, un Fils nous est donné, et l'autorité est mise sur son épaule: on l'appellera l'ADMIRABLE, le CONSEILLER, le DIEU fort, le PÈRE ÉTERNEL, le PRINCE de la paix.» (Ésaïe 9:6).

Or, dissocier le Fils du Père pour en faire deux personnes distinctes, trois avec le Saint-Esprit, est une des pires perversions de la vérité en existence. Premièrement elle fait de YaHWeH, le Tout-Puissant, un menteur puisqu'il a dit «qu'il est le seul Sauveur et qu'il n'y en a point d'autre»; deuxièmement elle détruit l'autorité des Saintes-Écritures qui affirment la vérité, tout en prétendant défendre la divinité de Christ; et troisièmement elle revient à nier ou rejeter que le Seigneur Jésus est YaHWeH venu en chair comme Messie. En cela elle rejoint l'aberration doctrinale qui dit que Jésus ne serait pas de la postérité de David biologiquement. Ces deux blasphèmes hautains nous indiquent que ceux qui les proclament sont des «antichrists»: «Petits enfants, c'est ici la dernière heure; et comme vous avez entendu dire que l'Antichrist vient, même qu'il existe déjà plusieurs antichrists qui inversent la foi; par où nous connaissons que c'est la dernière heure. Ils sont sortis d'entre nous, mais ils n'étaient pas des nôtres; car s'ils eussent été des nôtres, ils seraient demeurés avec nous; mais c'est afin qu'il fût manifesté que tous ne sont pas des nôtres. Pour vous, vous avez reçu l'onction de la part du Saint, et vous connaissez toutes choses. Je vous ai écrit, non que vous ne connaissiez pas la vérité, mais parce que vous la connaissez, et parce que nul mensonge ne vient de la vérité. Qui est menteur, si ce n'est celui qui nie que Jésus est le Messie? Celui-là est l'antichrist, qui nie que le Père soit le Fils. Car celui qui nie le Fils, n'a pas non plus le Père; mais celui qui confesse le Fils, a aussi le Père.» (1 Jean 2:18-23; Bible de l'Épée) Avec de telles fausses doctrines ils en arrivent inévitablement à la proclamation d'un faux évangile, d'un faux Jésus, d'un faux esprit et d'une fausse foi. Il en advient que l'Apôtre de la foi que nous confessons n'est pas le même que le leur, et qu'ils doivent être exposé et condamné publiquement. «Mais quand nous-mêmes, ou un ange du ciel vous annoncerait un évangile différent de celui que nous vous avons annoncé... qu'il soit anathème (maudit, damné)» (Galatiens 1:8).

___________________________________ Publicité ___________________________________
___________________________________ Publicité ___________________________________

Marque de commerce © 1999-2022 GoDieu.com - Tous droits réservés universellement