Accueil GoDieu.com
Plan de Salut de Dieu
Recherche GoDieu.com

En principe, ce panneau vous présentera des choix de moteur de recherche GoDieu.com.

Fermer
Recherche biblique
GoDieu.com
Cette page en favori Affiche une version imprimable de cette page entière. Expédier la page d'accueil par courriel. Contacter GoDieu.com
Dimension de police du texte
 
Facebook GoDieu.com Twitter GoDieu.com Youtube GoDieu.com Dailymotion GoDieu.com Instagram GoDieu.com Suivez-nous !   

___________________________________ Publicité ___________________________________
___________________________________ Publicité ___________________________________

Traduction du site

Afrikaans - Vertaling - Kies taal - af - Afrikaans Albanian - Përkthimi - Zgjidhni gjuhën - sq - Albanais Deutsch - Übersetzung - Sprache wählen - de - Allemand አማርኛ - ተርጉም - ቋንቋ ይምረጡ - am - Amharique English - Translate - Select Language - en - Anglais العربية - ترجمة - تحديد اللغة - ar - Arabe Հայերեն - Թարգմանություն - Ընտրեք լեզուն - hy - Arménien Azeri - Translation - Dil seçin - az - Azéri Euskal - Itzulpen - Hizkuntza aukeratu - eu - Basque বাংলা - অনুবাদ - ভাষা নির্বাচন করুন - bn - Bengali Беларусь - Пераклад - Выбраць мову - be - Biélorusse မြန်မာစာ - ဘာသာပြန်ဆို။ - ဘာသာစကားကိုရွေးချယ်ပါ။ - my - Birman Bosanski - Translation - Odaberite jezik - bs - Bosniaque български - Преводач - Избор на език - bg - Bulgare català - Traductor - Selecciona l'idioma - ca - Catalan Cebuano - Translation - Pilia pinulongan - ceb - Cebuano Chichewa - Translation - Sankhani chinenero - ny - Chichewa 中文 (简体) - 翻译 - 选择语言 - zh-CN - Chinois (simplifié) 中文 (繁體) - 翻譯 - 選擇語言 - zh-TW - Chinois (traditionnel) සිංහල - පරිවර්තනය - භාෂාව තෝරාගන්න - si - Cingalais 한국어 - 번역 - 언어설정 - ko - Coréen Corsica - Traduci - Sceglie a lingua - co - Corse Kreyòl ayisyen - Tradiksyon - Chwazi lang - ht - Créole haïtien hrvatski - Prevoditelj - Odaberite jezik - hr - Croate Dansk - Oversæt - Vælg sprog - da - Danois Español - Traductor - Seleccionar idioma - es - Espagnol Esperanto - Tradukado - Elektu lingvon - eo - Espéranto Eesti - Tõlkimine - Vali keel - et - Estonien suomi - Kääntäjä - Valitse kieli - fi - Finnois Français - Traduction - Choisissez la langue - fr - Français Frysk - Oersette - Selektearje taal - fy - Frison Gaelic (Skotlân) - Eadar-theangaich - Tagh cànan - gd - Gaélique (Écosse) Galego - Tradución - Escolla o idioma - gl - Galicien Cymraeg - Cyfieithu - Dewiswch iaith - cy - Gallois ქართული - თარგმანი - ენის არჩევა - ka - Géorgien Ελληνικά - Μετάφραση - Επιλογή γλώσσας - el - Grec ગુજરાતી - અનુવાદ - ભાષા પસંદ કરો - gu - Gujarati Hausa - Translation - Zabi harshe - ha - Haoussa Hawaiian - Unuhi - Wae 'ōlelo - haw - Hawaïen עברית - תרגם - בחירת שפה - iw - Hébreu हिन्दी - अनुवाद करें - भाषा चुनें - hi - Hindi Hmong - txhais lus - Xaiv lus - hmn - Hmong Magyar - Fordítás - Válasszon nyelvet - hu - Hongrois Igbo - Translation - Họrọ asụsụ - ig - Igbo Indonesia - Translate - Pilih Bahasa - id - Indonésien Gaeilge - Aistriúchán - Roghnaigh teanga - ga - Irlandais Icelandic - Þýðing - Velja tungumál - is - Islandais Italiano - Traduttore - Seleziona lingua - it - Italien 日本語 - 翻訳 - 言語を選択 - ja - Japonais Javanese - Translation - Pilih basa - jw - Javanais ಕನ್ನಡ - ಅನುವಾದ - ಭಾಷೆ ಆಯ್ಕೆ - kn - Kannada Қазақ - Аударма - Тілді таңдау - kk - Kazakh ខ្មែរ - បកប្រែ - ជ្រើសភាសា - km - Khmer киргизский - Комментарий - Тил тандаңыз - ky - Kirghyz Kurdish - Wergerandin - Hilbijêre ziman - ku - Kurde ລາວ - ການແປພາສາ - ເລືອກພາສາ - lo - Laotien Latin - Latin - Elige lingua - la - Latin latviešu - Tulkotājs - Atlasiet valodu - lv - Letton Lietuvių - Versti - Pasirinkite kalbą - lt - Lituanien Lëtzebuergesch - Iwwersetzen - Wielt Sprooch - lb - Luxembourgeois Македонски - Превод - Избери јазик - mk - Macédonien Malaysia - Terjemahan - Pilih bahasa - ms - Malaisien മലയാളം - പരിഭാഷ - ഭാഷ തിരഞ്ഞെടുക്കുക - ml - Malayalam Madagascar - Translation - Mifidiana teny - mg - Malgache Malti - Traduzzjoni - Agħżel lingwa - mt - Maltais Maori - Translation - Kōwhiri te reo - mi - Maori मराठी - भाषांतर - भाषा निवडा - mr - Marathi Монгол - Орчуулга - Хэл сонгох - mn - Mongol Nederlands - Vertaal - Kies Taal - nl - Néerlandais नेपाली - अनुवाद - भाषा छान्नुहोस् - ne - Népalais norsk - Oversetter - Velg språk - no - Norvégien O'zbekiston - Tarjima - Tilni tanlang - uz - Ouzbek پښتو - وژباړئ - ژبه وټاکئ - ps - Pachtô ਪੰਜਾਬੀ - ਅਨੁਵਾਦ - ਭਾਸ਼ਾ ਚੁਣੋ - pa - Panjabi فارسی - ترجمه - انتخاب زبان - fa - Persan Polski - Tłumacz - Wybierz język - pl - Polonais Português - Tradutor - Seleccionar idioma - pt - Portugais Română - Traducere - Selectaţi limba - ro - Roumain Русский - Переводчик - Выберите язык - ru - Russe Samoa - Faaliliu - Gagana filifilia - sm - Samoan српски - преводилац - Изабери језик - sr - Serbe Sesotho - Phetolelo - Khetha puo tn lefatshe - st - Sesotho Shona - Kushandura - Sarudzai mutauro - sn - Shona سنڌي - ترجمو ڪريو - ٻولي منتخب ڪريو - sd - Sindhî slovenčina - Prekladač - Výber jazyka - sk - Slovaque slovenščina - Prevajalnik - Izberi jezik - sl - Slovène Somali - Translation - Dooro luqadda - so - Somali Sunda - Tarjamahan - Pilih basa - su - Soundanais Svenska - Översätt - Välj språk - sv - Suédois Kiswahili - Tafsiri - Chagua lugha - sw - Swahili Тоҷикистон - Тарҷумаи - интихоб забон - tg - Tadjik Filipino - Pagsasalin - Pumili ng Wika - tl - Tagalog தமிழ் - மொழிபெயர்ப்பு - மொழி தேர்வு - ta - Tamoul česky - Překladač - Zvolit jazyk - cs - Tchèque తెలుగు - అనువాద - భాష ఎంచుకోండి - te - Telugu ไทย - แปล - ภาษาเลือก - th - Thaï Türk - Tercüme - Dil seçin - tr - Turc українська - Перекладач - Виберіть мову - uk - Ukrainien اردو - ترجمہ - زبان کا انتخاب کریں - ur - Urdu Tiếng Việt - Dịch - Chọn Ngôn ngữ - vi - Vietnamien isiXhosa - Guqula - Khetha ulwimi - xh - Xhosa ייִדיש - טראַנסלאַטיאָן - אויסקלייַבן שפּראַך - yi - Yiddish Yoruba - Translation - Yan ede - yo - Yorouba Zulu - Translation - Khetha ulimi - zu - Zoulou

Connexion utilisateur

Utilisateurs en ligne

1 utilisateur
52 invités

Statistiques d'aujourd'hui

NombreDescription
13623Membres
1680Messages
29Commentaires
0Lectures
4154924Lectures globales
0Clics
0Réf. externes
0Réf. internes
0Abonnés RSS

Gestion de contenu (CMS)

Créé avec l'aide de Drupal, un système de gestion de contenu "opensource"

Publicité point liée à GoDieu.com

Michelle d'Astier de La Vigerie ou l'étoile du Vicaire-07


mai 16, 2010 par GoDieu

Deuxième faux enseignement de Michelle d'Astier

II.   Le rejet de soi


Pour introduire cette autre hérésie de Michelle d'Astier, voici une citation de l'Étoile du Vicaire qui indique d'ailleurs clairement que l'esprit qui lui parla un jour alors qu'elle était dans un train n'était pas l'Esprit de Dieu, étant donné qu'Il ne renierait jamais l'Écriture qu'Il a inspirée. Or, dans son enseignement sur le "rejet", que nous retrouvons sur le site apostat baptiste de Bernard Delépine, la d'Astier témoigne d'une chose qui ne peut laisser de marbre: l'Esprit Saint se serait adressé à elle pour lui dire une parole nouvelle:

«Un jour, dans un train qui allait sur Cherbourg, le Saint-Esprit s'est manifesté et m'a dit «Tu vois, tu t'es repentie de tous les péchés de ta vie adultère, débauchée et de tout un tas de choses monstrueuses, de tes avortements et tu as été pardonnée mais il y a une chose dont tu ne t'es jamais repentie et qui est le péché le plus grave de ta vie, c'est le refus de toi-même»
Or Jamais l'Esprit de Dieu ne déclarerait une telle chose, au contraire, puisque Jésus lui-même déclare:

«Si quelqu'un veut venir après moi, qu'il renonce à lui-même, qu'il se charge de sa croix, et me suive.»
(Matthieu 16:24; Luc 9:23)

«Ainsi quiconque parmi vous ne renonce pas à tout ce qu'il a, ne peut être mon disciple.»
(Luc 14:33)

«Si quelqu'un vient à moi, et n'exclut pas son père, sa mère, sa femme, ses enfants, ses frères, ses sœurs, plus encore sa propre vie, il ne peut être mon disciple.»
(Luc 14:26)
Et même que:

«Celui qui aura conservé sa vie, la perdra; mais celui qui aura perdu sa vie pour l'amour de moi, la retrouvera.»
(Matthieu 10:39)
Michelle d'Astier de la Vigerie se présente comme ayant été successivement journaliste, publicitaire, chef d'entreprise, attachée ministérielle au cabinet d'Édith Cresson (l'ancienne première ministre socialiste). Il est évident qu'elle aime se trouver dans une position d'autorité afin de dominer sur ses subordonnés, et cette même attitude néfaste se retrouve dans sa vie prétendument chrétienne qui transpire sur son Blog démoniaque abominable. Cette démarche nous indique qu'il n'y a aucune rupture avec un ancien style de vie, car rupture implique douleur par nécessité, ce qui est contraire à son témoignage:

«J'ai rompu naturellement et sans douleur avec mon ancien milieu...».

«Mais tout ce que j'ai fait avant ma conversion a fait l'objet de confessions publiques et Dieu m'a pardonnée! Mes anciens péchés ont été effacés. Mais vous ne connaissez pas la Bible et vous n'êtes à l'évidence pas converti... alors, on vous pardonne!»
(Le jeudi 4 septembre 2008)
Aucun chrétien réel ne «rompt naturellement et sans douleur avec son ancien milieu»,toutes conversions authentiques emportent des crises, des angoisses et des douleurs, et cela sans exception car la croix de Christ engendre des déchirures douloureuses inévitables dans notre vie. Elle pourrait tenter de monter un échappatoire à ses propres paroles, nous n'en serions pas surpris, mais ce qui a été dit et écrit demeure pour la condamner. Elle est maintenant évangéliste et écrivaine, mais spécifions qu'elle est une pseudo-évangéliste qui proclame un faux évangile et qu'elle se sert de ses écrits pour répandre le poison de ses fausses doctrines. Il est d'ailleurs surprenant que tout en déclarant avoir rompu avec son "ancien" milieu Michelle d'Astier indique sur son blog, et le rappelle systématiquement dans divers endroits où elle se présente, qu'elle était:

«Successivement journaliste, publicitaire, chef d'entreprise et attachée ministérielle au cabinet d'Édith Cresson; Michèle d'Astier de la Vigerie est aujourd'hui évangéliste et écrivain.»

Michèle d'Astier de la Vigerie déclare ne pas se donner de titre mais se présente comme ayant un ministère autonome et autoproclamé tout en précisant ne pas avoir choisi le titre de son blog:

«Oh! Le titre du blog, ce n'est pas moi qui l'ai choisi: je ne me donne jamais de titre: c'est Dieu qui s'en charge! Hi Hi Hi!»

Remarquez que son blog est "michelledastier.org" (le iota ayant été définitivement abandonné après le g.) Et lorsqu'un internaute s'interroge, suite à cette réponse, qu'il y aurait donc un autre qu'elle pour l'avoir "choisi", précisant avec lucidité que si ce n'est pas elle qui l'a formulé, elle l'a pour le moins "accepté" pour son blog, avec sa photo et le texte de CV qui l'accompagne, Michelle d'Astier, qui se dit parfaitement saine d'esprit et trouve insultant que l'on ose émettre une réserve là-dessus, justifie:

«Non, ce n'est pas moi qui ai choisi le nom de mon blog et oui, quand il m'a été proposé j'ai dit oui. Je n'ai pas à avoir honte de qui je suis, et si tu regardes la Parole, tu verras que l'on doit faire confiance avant tout à des frères (ou sœurs) dont les fruits ont été reconnus.»
(Le jeudi 4 septembre 2008)
Mais ce n'est pas elle qui l'aurait choisi... Si certaine de ses affirmations sont écœurantes de légalisme, d'autres sont au contraire à mourir de rire:

«I met the devil in disguise, Rainbow wings and a pack of lies»
(Eagle-Eye Cherry, Rainbow Wings Song)
Prendre le train s'avère décidément périlleux. Il fut un temps où les gens pensaient qu'un véhicule aussi rapide que le TGV parsemait derrière lui des bouts d'âme, d'esprit et même dérobait de la matière grise. À notre époque, l'expérience du train n'a pas laissée indemne Michelle d'Astier dans lequel elle fut enseignée directement par Satan, l'appelant à cesser de se martyriser sans cesse et l'invitant à s'absorber d'elle-même, comme elle l'avait toujours fait. Et bien qu'elle dise avoir renoncé à elle-même sans douleur après qu'il lui fut dit de cesser de se rejeter, Michelle d'Astier donne des leçons sur le renoncement à soi-même:

«Je ne connais qu'un seul bon moyen de régler ce pb d'identité: il est très biblique: mourir à soi-même! Pour le moment on a plutôt l'impression que tu as un très gros MOI, très mal dans sa peau, et qui vient agresser les ministères connus, gratuitement, juste pour avoir l'impression d'exister.... mais si tu veux exister vraiment, il te faut commencer par renoncer à cette vie pour laisser Christ vivre en toi... Cela, ça coûte très cher: la mort du MOI. Cela passe par l'obligation quasi inéluctable de se faire cracher dessus et de recevoir des flèches de la part de gens qui se disent chrétiens, très exactement comme ce à quoi tu te livres contre moi... Manque de pot: j'ai reçu tant de flèches que je suis déjà morte, alors, une flèche de plus ou de moins!»
(Le 2 Janvier 2009)
Tandis que le pivot de son enseignement sur le sujet est totalement anti-scripturaire:

«Celui qui n'a pas été aimé, se croit indigne d'être aimé et ceci va induire tout un comportement. Le pire des comportements, c'est le rejet de soi. On se transforme alors en bourreau de soi même. La débauche, c'est un mépris complet de soi, de même que l'alcoolisme ou les tentatives de suicide. Que de gens font de l'auto destruction! Personnellement j'ai été le bourreau de moi même et me suis fait beaucoup plus de mal toute seule que ne m'en a jamais fait ma mère. [...] Derrière tout rejet de soi il y a une insulte à Dieu.»
Et après cela je devrais considérer qu'indiquer à l'étoile du vicaire qu'elle a de sérieux troubles mentaux est une insulte!?! L'insulte envers Dieu est Michelle d'Astier elle-même qui définit comme des victimes tous les pécheurs que nous sommes, sans exception, expliquant ici que si une personne tombe dans le péché cela est la conséquence d'une blessure d'enfance.

S'il est indéniable que les traumatismes de l'enfance aient des conséquences au cours de l'existence de celui qui a subi des violences, la Parole de Dieu indique que la tentation, le péché, les mauvaises pensées viennent du cœur de l'homme, de la chair, de l'intérieur et non de l'extérieur, et les actions que le cœur de l'homme entraine n'ont absolument rien à voir avec un "rejet de soi" au contraire puisque chacun est tenté quand il est attiré et amorcé par sa propre convoitise (Jacques 1:14) c'est donc au contraire un embrassement de soi, et un abandon dans les désirs de soi-même, non un rejet. Cette doctrine de Michelle d'Astier est perverse et elle contribue à déclarer que l'homme terni ce qu'il est lorsqu'il pèche, tandis que déjà l'homme est entièrement terni: lorsqu'il pèche, ce qu'il est déjà n'est pas plus terni.

Puisque Michelle d'Astier est une égocentrique notoire totalement imbus d'elle-même et enfermée dans l'orgueil de son esprit charnel, il n'est pas étonnant qu'elle formule cette doctrine pernicieuse depuis son chaudron, par laquelle elle centre le tout sur l'homme et n'indique absolument pas que le Sujet principal est le Seigneur, envers lequel l'homme pèche. Ce n'est donc pas un mépris de soi mais de Dieu.

Michelle d'Astier tord la Parole de Dieu pour déclarer d'une manière subtile que «le péché résultant du rejet de soi est un mépris de Dieu»

Une phrase qui semble banale à première vue mais qui est un imbroglio vicieux lui permettant de déclarer que l'homme ne doit pas renoncer à lui-même. Car Il est bien évident que le péché est un mépris de Dieu. Mais il n'est pas à la fois le mépris de soi-même et celui de Dieu. Ce que déclare ici la d'Astier est de la manipulation de mots! Mais les effets de son expérience ferroviaire l'entraînent même encore plus loin dans sa rébellion lorsqu'elle enseigne:

«Jésus va être rejeté par Dieu, et cela, aucun homme au monde ne l'a jamais vécu. Lui qui a créé l'univers, cet univers fait «par Lui et pour Lui». Jésus, au moment où Il subit ses souffrances dit: «Père pardonne-leur car ils ne savent ce qu'ils font.» (Luc 23:34) et surtout: «Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m'as tu abandonné?»

Tandis qu'elle déclare honteux que les témoins de Jéhovah par exemple (nous aurions pu citer n'importe quel autre groupe sectaire) ne croient pas que Jésus soit Dieu, elle n'hésite pas à déclarer que Jésus fut rejeté de Dieu, et ce bien qu'il soit écrit que Dieu ne peut se renier Lui-même (2 Timothée 2:13), et que le Père est la nature divine dans le Fils, Jésus étant Dieu manifesté dans la chair. Mais Michelle d'Astier de la Vigerie déclare que Jésus ne fut plus Dieu sur la croix. Ceci est terrible et le signe qu'elle n'est pas chrétienne et qu'elle ne croit pas à l'Agneau de Dieu. Car si Dieu avait rejeté Jésus, qui était la manifestation de Dieu, qu'aurait été Jésus sur la croix?

Michelle d'Astier tord encore la Parole de Dieu en déclarant:

«Les douze apôtres qu'il a choisis, à qui Il a témoigné son amour vont tous le rejeter; ils vont fuir, l'abandonner; il y en a même un qui va le renier trois fois. C'est pratiquement aussi grave que ce qu'a fait Judas. La seule différence entre les deux, c'est que Judas ne s'est pas pardonné»

Or si "ne pas se pardonner" conduit à la mort, cela ne signifie pas pour autant qu'il s'agit d'un rejet de soi! Quel mélange! Quelle duperie infâme! Quelle hypocrisie diabolique! "Ne pas se pardonner" conduit à la mort, non pas parce que l'on se rejette, mais bien au contraire dès lors que l'homme considère qu'il doit être digne ou non d'avoir la vie, tandis qu'aucun n'est digne, aucun homme. C'est donc, au contraire, regarder à soi-même, se pencher sur soi-même et considérer que l'on s'est soi-même déchu d'une position qui auparavant nous ouvrait à ce droit d'avoir la vie, et cela s'oppose totalement à la Parole de Dieu qui déclare que tous ont péché, également que le Salut est par Grâce.

Peut être certains défendront leur Étoile du Vicaire en expliquant qu'elle voulait parler de la culpabilité qui ronge et qui pousse loin du Seigneur et qu'il s'agit du raisonnement "non ce que j'ai fait de mal ne me le permet pas, je ne suis pas digne de..." Il est justement clair que deux choses se dessinent dans ce type de raisonnements dont l'une doit être abandonnée:

D'une part le fait de réaliser que nous ne sommes pas digne est totalement biblique, PAR CONTRE le fait qu'un enfant de Dieu "ne puisse pas s'approcher du Père à cause de cette indignité" est un mensonge qui signifierait que nous ne méritons plus de nous en approcher, et par conséquent que nous l'aurions été, ce qui est faux. Aucun homme ne mérite d'être sauvé, tous les hommes méritent uniquement l'enfer mais certains sont gratuitement justifiés selon le bon vouloir de Dieu, aucun homme ne mérite de s'approcher de Dieu.

Aussi nous pourrions dire que le fait que Judas ait eu conscience de son indignité était tout à fait juste, tandis que le fait qu'il se pende manifestait son rejet de la grâce et son embrassement pour sa propre justice. Se sentir "indigne" est au contraire le signe de la repentance, les fruits de la repentance! C'est-à-dire qu'en rejetant la Vérité sur son indignité, l'homme rejette la Grâce et en appelle à ses propres mérites qu'il n'a définitivement pas. Ce qui est grave dans cette affirmation de Michelle d'Astier, n'est pas tant le fait que cette attitude de reniement de soi soit définie par elle comme une attitude nocive et négative MAIS SURTOUT le fait qu'elle déclare une attitude nocive et négative "le péché le plus grave" tandis que cette attitude est générée par le Seigneur Lui-même! C'est l'Éternel qui pousse à la repentance, qui donne à l'homme cette conscience qu'il est coupable lorsqu'il pèche, (et même si ce sentiment persisterait celui-ci est une occasion donnée à l'homme de proclamer la justice de Dieu) qu'il n'est rien, qu'il n'a que "peu de valeur", et même aucune, qu'il est incapable! (Philippiens 2:13; Romains 9) Michelle d'Astier s'attaque non seulement au véritable fruit porté par tout enfant de Dieu, mais aussi directement à Celui qui le produit! Et déclare que Jésus Christ est un mauvais arbre, car on reconnaîtra l'arbre au fruit qu'il produit.


___________________________________ Publicité ___________________________________
___________________________________ Publicité ___________________________________

Marque de commerce © 1999-2023 GoDieu.com - Tous droits réservés universellement