Accueil GoDieu.com
Plan de Salut de Dieu
Recherche GoDieu.com

En principe, ce panneau vous présentera des choix de moteur de recherche GoDieu.com.

Fermer
Recherche biblique
GoDieu.com
Cette page en favori Affiche une version imprimable de cette page entière. Expédier la page d'accueil par courriel. Contacter GoDieu.com
Dimension de police du texte
 
Facebook GoDieu.com Twitter GoDieu.com Youtube GoDieu.com Dailymotion GoDieu.com Instagram GoDieu.com Suivez-nous !   

___________________________________ Publicité ___________________________________
___________________________________ Publicité ___________________________________

Traduction du site

Afrikaans - Vertaling - Kies taal - af - Afrikaans Albanian - Përkthimi - Zgjidhni gjuhën - sq - Albanais Deutsch - Übersetzung - Sprache wählen - de - Allemand አማርኛ - ተርጉም - ቋንቋ ይምረጡ - am - Amharique English - Translate - Select Language - en - Anglais العربية - ترجمة - تحديد اللغة - ar - Arabe Հայերեն - Թարգմանություն - Ընտրեք լեզուն - hy - Arménien Azeri - Translation - Dil seçin - az - Azéri Euskal - Itzulpen - Hizkuntza aukeratu - eu - Basque বাংলা - অনুবাদ - ভাষা নির্বাচন করুন - bn - Bengali Беларусь - Пераклад - Выбраць мову - be - Biélorusse မြန်မာစာ - ဘာသာပြန်ဆို။ - ဘာသာစကားကိုရွေးချယ်ပါ။ - my - Birman Bosanski - Translation - Odaberite jezik - bs - Bosniaque български - Преводач - Избор на език - bg - Bulgare català - Traductor - Selecciona l'idioma - ca - Catalan Cebuano - Translation - Pilia pinulongan - ceb - Cebuano Chichewa - Translation - Sankhani chinenero - ny - Chichewa 中文 (简体) - 翻译 - 选择语言 - zh-CN - Chinois (simplifié) 中文 (繁體) - 翻譯 - 選擇語言 - zh-TW - Chinois (traditionnel) සිංහල - පරිවර්තනය - භාෂාව තෝරාගන්න - si - Cingalais 한국어 - 번역 - 언어설정 - ko - Coréen Corsica - Traduci - Sceglie a lingua - co - Corse Kreyòl ayisyen - Tradiksyon - Chwazi lang - ht - Créole haïtien hrvatski - Prevoditelj - Odaberite jezik - hr - Croate Dansk - Oversæt - Vælg sprog - da - Danois Español - Traductor - Seleccionar idioma - es - Espagnol Esperanto - Tradukado - Elektu lingvon - eo - Espéranto Eesti - Tõlkimine - Vali keel - et - Estonien suomi - Kääntäjä - Valitse kieli - fi - Finnois Français - Traduction - Choisissez la langue - fr - Français Frysk - Oersette - Selektearje taal - fy - Frison Gaelic (Skotlân) - Eadar-theangaich - Tagh cànan - gd - Gaélique (Écosse) Galego - Tradución - Escolla o idioma - gl - Galicien Cymraeg - Cyfieithu - Dewiswch iaith - cy - Gallois ქართული - თარგმანი - ენის არჩევა - ka - Géorgien Ελληνικά - Μετάφραση - Επιλογή γλώσσας - el - Grec ગુજરાતી - અનુવાદ - ભાષા પસંદ કરો - gu - Gujarati Hausa - Translation - Zabi harshe - ha - Haoussa Hawaiian - Unuhi - Wae 'ōlelo - haw - Hawaïen עברית - תרגם - בחירת שפה - iw - Hébreu हिन्दी - अनुवाद करें - भाषा चुनें - hi - Hindi Hmong - txhais lus - Xaiv lus - hmn - Hmong Magyar - Fordítás - Válasszon nyelvet - hu - Hongrois Igbo - Translation - Họrọ asụsụ - ig - Igbo Indonesia - Translate - Pilih Bahasa - id - Indonésien Gaeilge - Aistriúchán - Roghnaigh teanga - ga - Irlandais Icelandic - Þýðing - Velja tungumál - is - Islandais Italiano - Traduttore - Seleziona lingua - it - Italien 日本語 - 翻訳 - 言語を選択 - ja - Japonais Javanese - Translation - Pilih basa - jw - Javanais ಕನ್ನಡ - ಅನುವಾದ - ಭಾಷೆ ಆಯ್ಕೆ - kn - Kannada Қазақ - Аударма - Тілді таңдау - kk - Kazakh ខ្មែរ - បកប្រែ - ជ្រើសភាសា - km - Khmer киргизский - Комментарий - Тил тандаңыз - ky - Kirghyz Kurdish - Wergerandin - Hilbijêre ziman - ku - Kurde ລາວ - ການແປພາສາ - ເລືອກພາສາ - lo - Laotien Latin - Latin - Elige lingua - la - Latin latviešu - Tulkotājs - Atlasiet valodu - lv - Letton Lietuvių - Versti - Pasirinkite kalbą - lt - Lituanien Lëtzebuergesch - Iwwersetzen - Wielt Sprooch - lb - Luxembourgeois Македонски - Превод - Избери јазик - mk - Macédonien Malaysia - Terjemahan - Pilih bahasa - ms - Malaisien മലയാളം - പരിഭാഷ - ഭാഷ തിരഞ്ഞെടുക്കുക - ml - Malayalam Madagascar - Translation - Mifidiana teny - mg - Malgache Malti - Traduzzjoni - Agħżel lingwa - mt - Maltais Maori - Translation - Kōwhiri te reo - mi - Maori मराठी - भाषांतर - भाषा निवडा - mr - Marathi Монгол - Орчуулга - Хэл сонгох - mn - Mongol Nederlands - Vertaal - Kies Taal - nl - Néerlandais नेपाली - अनुवाद - भाषा छान्नुहोस् - ne - Népalais norsk - Oversetter - Velg språk - no - Norvégien O'zbekiston - Tarjima - Tilni tanlang - uz - Ouzbek پښتو - وژباړئ - ژبه وټاکئ - ps - Pachtô ਪੰਜਾਬੀ - ਅਨੁਵਾਦ - ਭਾਸ਼ਾ ਚੁਣੋ - pa - Panjabi فارسی - ترجمه - انتخاب زبان - fa - Persan Polski - Tłumacz - Wybierz język - pl - Polonais Português - Tradutor - Seleccionar idioma - pt - Portugais Română - Traducere - Selectaţi limba - ro - Roumain Русский - Переводчик - Выберите язык - ru - Russe Samoa - Faaliliu - Gagana filifilia - sm - Samoan српски - преводилац - Изабери језик - sr - Serbe Sesotho - Phetolelo - Khetha puo tn lefatshe - st - Sesotho Shona - Kushandura - Sarudzai mutauro - sn - Shona سنڌي - ترجمو ڪريو - ٻولي منتخب ڪريو - sd - Sindhî slovenčina - Prekladač - Výber jazyka - sk - Slovaque slovenščina - Prevajalnik - Izberi jezik - sl - Slovène Somali - Translation - Dooro luqadda - so - Somali Sunda - Tarjamahan - Pilih basa - su - Soundanais Svenska - Översätt - Välj språk - sv - Suédois Kiswahili - Tafsiri - Chagua lugha - sw - Swahili Тоҷикистон - Тарҷумаи - интихоб забон - tg - Tadjik Filipino - Pagsasalin - Pumili ng Wika - tl - Tagalog தமிழ் - மொழிபெயர்ப்பு - மொழி தேர்வு - ta - Tamoul česky - Překladač - Zvolit jazyk - cs - Tchèque తెలుగు - అనువాద - భాష ఎంచుకోండి - te - Telugu ไทย - แปล - ภาษาเลือก - th - Thaï Türk - Tercüme - Dil seçin - tr - Turc українська - Перекладач - Виберіть мову - uk - Ukrainien اردو - ترجمہ - زبان کا انتخاب کریں - ur - Urdu Tiếng Việt - Dịch - Chọn Ngôn ngữ - vi - Vietnamien isiXhosa - Guqula - Khetha ulwimi - xh - Xhosa ייִדיש - טראַנסלאַטיאָן - אויסקלייַבן שפּראַך - yi - Yiddish Yoruba - Translation - Yan ede - yo - Yorouba Zulu - Translation - Khetha ulimi - zu - Zoulou

Connexion utilisateur

Utilisateurs en ligne

1 utilisateur
22 invités

Statistiques d'aujourd'hui

NombreDescription
13623Membres
1675Messages
29Commentaires
0Lectures
4154924Lectures globales
0Clics
0Réf. externes
0Réf. internes
0Abonnés RSS

Gestion de contenu (CMS)

Créé avec l'aide de Drupal, un système de gestion de contenu "opensource"

Publicité point liée à GoDieu.com

Le concept de la magie-3


septembre 17, 2011 par GoDieu


3. Formes de magie

Certaines influences, comme nous pourrions les appeler, peuvent être considérées comme des formes élémentaires de magie. Nous voulons en donner la liste. — Premièrement, nous avons l'emploi criminel de l'hypnose.

Exemple 64.

Une fille rapporta dans une session de cure d'âme qu'un docteur qu'elle avait consulte l'avait hypnotisée, il avait profité d'elle. Le docteur avait fait la même chose à son amie. Plus tard on découvrit qu'il avait fait cela avec d'autres filles. Quand ces histoires se répandirent, le docteur quitta la place et alla s'installer ailleurs. La fille dit que pendant longtemps après cela elle n'avait pas été capable de lire sa Bible. Elle avait ressenti une forte aversion envers la religion, et de mauvaises pensées étaient toujours venues à son esprit.

Exemple 65.

Un médecin dans un l'hôpital avait attaqué indécemment des femmes et des filles sous l'hypnose. Une fois, une garde-malade de l'étage le prit sur le fait. Pour couvrir sa scandaleuse conduite, il avait l'habitude de questionner les patients sur leurs relations sexuelles et il incluait leurs réponses dans l'histoire de leur cri. Il essayait ainsi de se protéger pour le cas où quelque chose serait découverte. Une fille respectable qui était fiancée à un jeune homme chrétien devint enceinte à l'hôpital. À la suite de ceci son fiancé la quitta. La fille elle-même nia toute connaissance d'avoir eu des relations sexuelles avec qui que ce fût. Le docteur avait couché avec elle pendant qu'elle était hypnotisée. L'infirmière en chef et la garde-malade de l'étage avaient finalement dénonce le docteur. Cependant, le résultat fut qu'elles-mêmes furent mises à la porte par le surintendant médical. Le docteur en question resta. D'autres gardes-malades, qui avaient aussi des preuves incriminant contre lui, furent obligées de se taire par crainte de renvoi. Pourtant, après quelques années, quand la situation devint intenable pour lui, le docteur partit et s'en alla outremer. Des avocats scientifiques de l'hypnotisme croient qu'un homme ne peut pas battre-fort de faire quoi que ce soit sous l'hypnose qu'il ne serait pas prêt à faire dans l'état conscient. Ils pensent que des crimes ne sont pas possibles sous l'hypnose. Mais tous les experts ne partagent pas cette opinion. Au reste, dans mon travail de conseiller j'ai rencontrés beaucoup de cas dans lesquels des crimes ont été commis sous l'hypnose. Du point de vue des Écritures, il est compréhensible qu'une innocente fille puisse être molestée de cette manière. Jésus dit que du cœur viennent les mauvaises pensées et autres choses. Le mal est couché à la porte des personnes les plus morales. Normalement ces réactions instinctives sont contrôlées par l'état conscient, qui est formé par l'éducation, l'entraînement religieux et se trouve affecté par notre disposition. Sous l'hypnose, toutefois, ce régulateur est interrompu. Des impulsions instinctives peuvent s'élever sans empêchement du subconscient, et peuvent être exploités par des personnes sans scrupules ni retenue. À part ceci, certains ne tiennent aucun compte du fait que l'hypnose magique existe en plus du type normal d'hypnose, et que ceci peut avoir des effets beaucoup plus profonds. L'hypnose magique peut souvent être reconnue par le fait qu'ensuite le patient ne peut plus prier ou garder sa foi. Voici quelques exemples réels d'hypnose magique.

Exemple 66.

Une fille chrétienne alla voir un psychiatre. Le psychiatre employa l'hypnose magique beaucoup plus souvent que l'hypnose ordinaire. J'ai de temps en temps rencontré de tels docteurs dans les domaines où la magie est d'habitude pratiquée. En réponse à la question de la fille, le docteur admit qu'il n'avait pas reçu son don de Dieu. Il continua en disant à la fille qu'il avait désiré conduire des expériences suggestives sur elle. Après le traitement la fille perdit la foi et ne pouvait plus prier. Elle souffrait de doutes et d'autres difficultés sérieuses à croire.

Exemple 67.

Dans son temps libre, un pasteur se mêla de magie. Il fit des expériences dans différents domaines et il apprit à tirer les cartes, à employer un pendule, à charmer magiquement et à hypnotiser magiquement. Comme il n'avait pas de personnes convenables pour ses expériences, il employa sa femme à cet effet. À mesure que ses capacités magiques augmentaient, son aversion et celle de sa femme pour la Bible et la prière augmentait aussi. Cette aversion se transforma en une forte résistance et à mesure que le temps passait des troubles psychiques apparurent chez l'épouse. Elle fit preuve d'une sérieuse hystérie d'anxiété et devait toujours fermer à clef la porte de n'importe quelle chambre où elle se trouvait.

Exemple 68.

Un commerçant possède l'étrange capacité de pouvoir influencer ses clients par l'hypnotisme et la magie, leur faisant accepter les offres commerciales qu'il leur fait. De cette manière, son gain annuel dépasse L 6,000. Il rejette entièrement le christianisme.

Exemple 69.

Une femme permit à un masseur de l'hypnotiser. Avant le traitement, elle avait régulièrement lu sa Bible, prie et assiste aux services de son église. Par la suite, quand elle essayait de prier elle sentait une envie de blasphémer et de maudire. Puis, elle perdit la foi. Ces effets indiquent que le masseur avait employé l'hypnose magique.

En général, nos docteurs ne comprennent rien à l'hypnose basée sur la magie parce qu'elle est une pratique occulte. Tandis que l'hypnose normale, telle que pratiquée par le monde médical, peut être inoffensive (= semble souvent l'être) et l'hypnose employée en relation avec la magie est toujours dangereuse, et elle est un fardeau pour le patient que cela concerne.

Une autre forme élémentaire de magie peut se trouver dans le domaine de la suggestion mentale. Par ceci nous voulons dire une transmission de forces mentales ou émotives sur une certaine distance.

Exemple 70.

Un jeune psychologue désirait avoir les qualifications de chargé de cours dans une université. Il se spécialisa dans l'hypnose bien que ce ne fût pas le type normal d'hypnose mais plutôt la suggestion mentale. Il chercha un sujet sensitif pour ces expériences et le trouva en la secrétaire de son chef. Elle était d'une grande débilite nerveuse et facilement influençable. Sans le lui demander, il essaya de l'endormir. Il s'asseyait à trois ou quatre mètres d'elle, soit dans la même chambre ou dans une autre avoisinante, et alors il se concentrait sur elle. Elle découvrait que ses bras étaient soudain sans force. Une immense fatigue venait sur elle. Elle devait lutter de toutes ses forces pour éviter de s'endormir. Ces expériences continuèrent pendant un certain temps et la fille leur résistait. Pendant ce temps-là la fille contracta graduellement des troubles psychiques. Elle consulta un psychiatre. Lorsqu'il entendit parler des expériences suggestives, il lui dit qu'elles ne lui feraient pas de bien, car il connaissait déjà les expériences du jeune psychologue. La fille, ayant été le sujet de ces expériences pendant une assez longue période de temps, a ressenti depuis lors d'étranges symptômes de paralysie et n'est capable de travailler qu'à temps partiel.

Exemple 71.

Une femme catholique allait régulièrement à confesse. Avec le passage du temps elle devint graduellement, psychiquement et suggestivement dépendante du prêtre. Chaque fois qu'il disait la messe elle tombait par terre et se faisait mal, et c'était toujours au visage. Ceci arriva même lorsqu'elle était à une grande distance et qu'elle avait oublié qu'il prenait un service. L'étrange dépendance devint un fardeau intolérable pour la femme. Dans sa détresse elle commença à prier sérieusement, et elle se rendit chez un ministre protestant pour être conseillée. Par la foi elle trouva Christ comme sauveur personnel. Les attaques cessèrent immédiatement. La femme quitta alors l'église catholique.

Exemple 72.

Pendant plusieurs années un artisan s'adonna à la magie noire. Il était surtout intéressé à influencer d'autres gens au moyen de sa magie, et il appartenait aussi à un cercle de magie qui conduisait des expériences inusitées. Sa première victime fut une fille sensitive. Il l'amena sous son contrôle dans une telle mesure qu'elle sacrifia à la fois son argent et son corps pour lui. Après ces premiers succès, il chercha d'autres victimes. Il continua à avoir du succès avec ses expériences, et il trouva finalement une fille qui lui remettait régulièrement son salaire. Pour cette raison il vécut avec elle jusqu'à ce que finalement ses parents dénoncèrent l'affaire à la police.

Une troisième forme élémentaire de magie est le magnétisme ou le mesmérisme basés sur la magie. Le magnétisme, de concert avec l'hypnose et la suggestion, peut être intensifié magiquement. L'exemple 69 se réfère à ce fait.

Pour nos premiers exemples, nous nous tournerons vers le Dr. Trampler, un avocat qui fut à l'origine un étudiant de Gröning mais qui plus tard cessa d'avoir les mêmes idées. Le Dr. Trampler a esquissé ses méthodes de guérison dans un livre en allemand intitule "Guérison par l'esprit". Ses disciples les plus fanatiques sont des femmes. J'ai vu en conseillant des gens que ses pouvoirs de guérison ne sont pas bénéfiques mais sont plutôt un fardeau pour ceux qui sont traités. Deux exemples peuvent être cités pour montrer la chose.

Exemple 73.

Une femme alla consulter le Dr. Trampler à Munïch. Il eut du succès dans le traitement de ses douleurs au dos. Au cours du traitement il lui avait fait tenir ses doigts en l'air comme s'ils étaient des antennes pour les puissances cosmiques. Du moins c'est cela qu'il disait. En rentrant chez elle découvrit qu'organiquement elle avait été guérie mais depuis ce moment-là sa vie spirituelle était freinée. Elle, comme tant d'autres, trouvait la prière impossible et elle avait l'impression qu'un mur impénétrable se trouvait entre elle et Dieu.

Exemple 74.

Une femme chrétienne qui vint à moi pour être conseillée était allée voir le Dr. Trampler dans l'ignorance. Tandis qu'elle était assise dans son bureau elle avait prié. Finalement, quand les autres patients eurent été traités et que son tour était venu, le Dr. Trampler vint à elle. Elle avait ressenti une étrange crainte venant sur elle et avait prié plus ardemment. Le docteur lui avait dit alors: «Je ne puis rien faire pour vous».

Étant donné que ces guérisseurs camouflent souvent et enjolivent leurs activités de phrases religieuses, la nature terrible de leurs pouvoirs est souvent pas reconnue. À Baden, je fis la connaissance d'un homme qui avait été un médecin non qualifié. En réponse à ma question sur sa capacité de guérir il répondit: «Le magnétisme guérissant naturel peut vous permettre de guérir environ deux patients par jour. La puissance est alors usée et on doit être rechargé ou rempli de nouveau. Les gens qui traitent plus de deux patients par jour sont soit des charlatans, ou bien alors ils sont branchés sur le diable.» Par ceci il voulait dire que de telles personnes emploieraient en réalité la magie dans leur pratique. Voici un autre exemple de ce camouflage fréquent et embrouille.

Exemple 75.

Un de mes amis, maître d'école chrétienne, était traité par un mesmérisme qui était lui-même censé être chrétien. Au moins il allait à l'église. Afin de se rassurer, le maître demanda au mesmérisme: «Vous n'employez pas de forces démoniaques, ou bien?» L'homme répondit: «Pourquoi pas? Les pouvoirs démoniaques sont bons. Les démons sont ici pour nous aider.» Le maître d'école décida de ne pas continuer avec le traitement.

Ayant esquissé ces aspects élémentaires de la magie, nous allons maintenant continuer avec les formes plus fondamentales et principales. Le professeur Diepgen dans son livre "Culture et Médecine" fait une différence entre trois formes principales de magie: la magie noire qui emploie des forces démoniaques, la magie blanche que l'on dit être favorisée par la puissance de Dieu, et la magie neutre qui est censée dépendre seulement des forces ordinaires de la nature. Diepgen a raison de diviser la magie en trois catégories mais on ne saurait en dire autant de ses définitions. Le travail pastoral chrétien révèle une image complètement différente de celle qu'il suggère concernant la magie neutre et la magie blanche.

  1. Mais tout d'abord quelques exemples de magie noire.

    Exemple 76.

    Un pasteur m'informa que toute sa congrégation avait été infectée par l'occultisme. Comme exemple il me parla de la guérison d'une fille de 20 ans par la magie. À cause d'une attaque de polio, elle avait une jambe écourtée. Elle avait été dans un hôpital pendant longtemps et puis avait été renvoyée comme incurable. La fille et sa mère étaient très déprimées. Dans cet état elles avaient finalement recherche l'aide d'un homme qui pratiquait la magie noire. Cet homme leur vendit une racine de mandragore pour environ 451$. La racine, qui à certains égards ressemblait à une personne humaine, devait être soignée, selon ses indications, par la fille, comme on soignerait un enfant. Elle devait la laver, la nourrir et la mettre au lit comme si elle était vivante. Le magicien dit ensuite à la fille de prier et de répéter des psaumes de vengeance ou des chants, de les écrire et de les placer sous son oreiller pour la nuit. Ensuite il lui dit d'enfoncer deux couteaux dans la paroi au dessus de son lit et de mettre deux autres couteaux sous son oreiller. Malgré l'étrangeté de ce traitement, la fille découvrit que sa jambe commença à pousser. Finalement elle fut guérie mais ensuite elle contracta des troubles psychiques sérieux. Elle se rendit alors chez son pasteur mais il ne put lui donner aucun conseil. La fille ne pouvait plus prier. Quand elle essayait de joindre les mains, elles étaient violemment séparées. En essayant de lire

    La Bible elle subissait l'assaut de pensées blasphématoires. Craignant de perdre la raison, la fille remit au pasteur la mandragore et une amulette qu'elle avait aussi reçue. Maintenant elle vivait dans la peur que la magicien se vengé, et sa jambe, bien qu'elle eût été guérie, retourna à son état précédent.

    Exemple 77.

    Au cours d'une campagne au Toggenburg, un fermier arriva et me raconta quelques-uns des malheureux résultats du charme de la magie noire. Son garçon avait contracté la polio. Le docteur avait été appelé trop tard et le garçon demeura paralysé. Étant donne que le fermier voulait que son fils fût en santé à tout prix, il essaya tout. Finalement il se rendit chez le notoire Hugentobler à Peterzell. Cet homme guérit le garçon à l'aide de la magie noire et sa paralysie disparut complètement. Pendant plusieurs années tout alla bien mais quand le garçon eut 16 ans le père le trouva à l'écurie, mourant de l'artère carotide coupée. Ceci était entièrement inattendu. Le garçon n'avait auparavant montré aucun signe de chagrin. Sur son fils cependant, le père trouva une amulette venant d'Hugentobler. Ayant ouvert la poche de cuir il en sortit un petit morceau de papier avec cette inscription: «Cette âme appartient au diable». C'était une preuve suffisante que Hugentobler avait employé la magie noire sur le garçon.

  2. La magie blanche est encore plus répandue que la magie noire. Beaucoup de groupes chrétiens pratiquent cette forme de magie, oublieuse de son caractère démoniaque. La magie blanche est un accomplissement des paroles de Paul dans 2 Corinthiens 11:14, que Satan se déguise lui-même en ange (messager) de lumière (2 Corinthiens 11:14). La magie blanche est de la magie noire sous un déguisement religieux. En voici quelques exemples.

    Exemple 78.

    Un missionnaire auprès des juifs d'Afrique du Nord s'appelant Samuel, rapporta une de leurs coutumes magiques. Quand un de leurs enfants est malade il prennent un lange, y font un nœud et disent: «Au nom du Dieu d'Abraham, d'Isaac et de Jacob, soit libéré de ta maladie». Ils ouvrent alors le nœud et l'enfant se guérit. Ce morceau de charme magique est une contrepartie de la magie noire.

    Exemple 79.

    Une femme de la Bucovine nous affirma que sa parenté pouvait guérir n'importe quel type de maladie à la fois chez les animaux et chez les êtres humains rien qu'en employant le charme de la magie blanche. En ajoutant les mots: «Au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit» au sortilège, la maladie disparaissait. Malgré une tradition de famille d'aller à l'église, les différents sorts et charmes avaient été passés d'un à l'autre dans la famille pendant plusieurs générations. La mère et la fille souffraient toutes deux de troubles nerveux. C'était pour cette raison qu'elle avait cherché le conseil d'un pasteur. Sa condition s'améliora après que le pasteur eût prié avec elle et plus tard elle devint une chrétienne convaincue.

    Exemple 80.

    Le propriétaire d'une certaine ferme se pendit dans sa maison. Selon la croyance populaire des villageois l'homme continua de hanter le lieu de sa mort. On recommanda à la parenté de balayer toute la maison en répétant les mots: «Au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit». Après cela l'esprit de cet homme ne les troublerait plus. La parenté suivit cet avis inusité mais ensuite la femme du fermier fut troublée par un étrange sentiment d'inquiétude.

    Exemple 81.

    Une fille de quinze ans avait une maladie des yeux. Elle passa beaucoup de temps dans une clinique des yeux mais malgré le traitement elle n'était pas guérie. Parce que l'aide médicale n'avait pas réussi, elle se tourna vers un charmeur magique. Cet homme, employant la magie blanche, prononça quelques formules magiques sur elle. L'homme assistait en réalité aux services de l'église occasionnellement et il gardait aussi une Bible dans sa salle de consultation. Après 24 heures, la maladie des yeux de la fille disparut mais ensuite elle ressentit une terrible inquiétude intérieure. Elle pria mais ne trouva pas de paix. Plus tard, quand elle retourna chez son spécialiste des yeux, il ne put que secouer la tête avec étonnement et lui demander comment elle avait été guérie.

    Exemple 82.

    Une femme avait fait mettre un charme magique sur ses deux filles lorsqu'elles étaient petites. Pendant ce traitement magique le charmeur employa la prière du Seigneur trois fois. À mesure que les filles croissaient, la mère eut souvent recours à l'astrologie, aux cartes et à la chiromancie. Par dessus tout ceci elle recevait un magazine chaque mois d'un docteur qui pratiquait l'occultisme. Plus tard, à l'âge de 27 ans, la fille aînée fut placée dans un institut mental. On la croit incurable. Toute la famille était trop opposée à la religion mais pourtant ils furent finalement contraints, par leur détresse psychique, à rechercher le conseil d'un pasteur chrétien.

    Exemple 83.

    Une autre femme, une chrétienne, avait plusieurs recettes impliquant la magie blanche. Par exemple, pour guérir une maladie on devait boire quelque eau bénite en récitant les noms du Père, du Fils et du Saint-Esprit.

    Exemple 84.

    Une femme était sérieusement malade, à l'hôpital, souffrant de zona et d'ulcères aux jambes. Son état était si grave qu'on ordonna à la garde-malade de demeurer à son chevet continuellement pendant la nuit. La garde-malade était assise à coté de son lit, lorsqu'elle commença à murmurer constamment: «Vous pouvez m'aider, garde-malade, vous pouvez aider.» La garde-malade craignait qu'elle veuille la faire prier ou lire quelque chose dans la Bible. Mais la patiente ne voulait ni l'un ni l'autre. La garde-malade avait si peur en la présence de cette femme qu'elle n'aurait pas pu prier, même si elle l'avait voulu. Cependant, la femme continuait: «Vous pouvez m'aider, vous pouvez m'aider, garde-malade.» À la fin elle demanda: «Comment puis je vous aider?» Alors la femme devint toute excitée et elle expliqua: «Je veux que vous mettiez vos mains sur les places de mon corps qui sont malades. Ensuite je veux que vous fassiez trois croix sur elles, et que vous mentionniez le nom de la Trinité avec un petit verset que je vous dirai.» Maintenant la garde-malade fut encore plus effrayée. À ce moment-là un docteur s'avança le long du corridor. Elle l'appela et lui demanda si elle devait faire ce que la femme avait demandée. Il répondit: «Vous pouvez bien le faire. Humainement parlant, il n'y a pas beaucoup d'espoir pour elle, et on ne sait jamais, ça pourrait aider.» La garde-malade retourna auprès de la femme qui immédiatement la pria encore de commencer le procédé du charme. Finalement elle accéda au désir de la patiente, faisant les croix et disant ce qu'elle devait dire. Quand elle eut fini, la femme se relaxa immédiatement et elle était en repos. Cependant, une crainte encore plus grande saisit la garde-malade. Dans les quelques jours suivants la condition de la femme s'améliora au-delà de toute attente et les médecins étaient stupéfiés. Les ulcères guérirent immédiatement de même que tous les symptômes de la maladie de la peau. Dans l'espace de cinq jours elle était complètement remise. Les docteurs ne pouvaient donner aucune raison pour sa guérison et celui qui avait encouragé la garde-malade à exécuter le charme garda l'incident pour lui-même. Pendant les six années suivantes, cependant, la garde-malade n'eut pas de repos. Elle ne pouvait pas prier et était dégoûtée des Écritures. Elle souffrait d'étourdissements et ne pouvait pas se concentrer, à part d'autres troubles psychiques. À la fin, à cause de sa condition elle vint à moi pour être conseillée. Elle retraça tout jusqu'au terrible incident dans l'hôpital avec cette femme. Sans s'en rendre compte, elle avait participé à quelque magie blanche.

    Dans tous ces exemples de magie blanche, différents symboles chrétiens jouent un rôle en rapport avec le chiffre trois. Dans certains cas, les noms de la Trinité peuvent être employés, dans d'autres trois fois la prière du Seigneur, ou trois croix ou trois versets de la Bible, au même trois chandelles peuvent être employées. La magie blanche est une perversion subtile de l'idée biblique de la foi et de l'imposition des mains. C'est à cause de la subtilité que tant de personnes deviennent victimes de cette forme religieuse de la magie.

    Distinguer entre la magie blanche et la vraie imposition des mains est souvent difficile, même lorsque les différences de base sont connues. Dans la vraie prière de la foi, la personne en question se soumet complètement à la volonté de Dieu. Dans la magie blanche l'idée est de forcer Dieu à agir. Avec la vraie prière, Dieu est vraiment impliqué, tandis que dans la magie blanche le nom de Dieu est seulement employé en guise de formule technique. La prière authentique est inspirée par le Saint-Esprit. Le magicien blanc est inspiré par les puissances des ténèbres. Ceux qui prient selon les indications des Écritures sont fortifiés dans leur foi, même quand leurs prières restent apparemment sans réponse. Ceux qui sont impliqués dans la magie blanche ont invariablement leur foi paralysé, du moins s'ils en avaient une auparavant. Cependant, par la magie blanche, certains peuvent même obtenir ce qu'ils désiraient de sorte que sa vraie nature n'est révélée que par ses effets. La frontière entre la prière et la magie peut être très fluide. Parfois il est essentiel d'avoir le don du discernement des esprits pour faire la différence entre les articles authentiques et leur imitation. Une autre différence, c'est que la magie blanche ne demande aucune procédure de cure d'âme avant de pouvoir être appliquée, tandis que dans le cas de l'imposition des mains et de la prière c'est une nécessite absolue, même si ce n'est qu'entre la personne en question et Dieu lui-même. La magie blanche empêche la prière ou la rend impossible. L'imposition des mains, comme la pratiquaient les apôtres, fortifie la prière. Ainsi donc, nous voyons que la magie blanche et la prière avec l'imposition des mains sont à des pôles opposés, même si la magie blanche tire parfois certains mots et phrases des Écritures.

  3. Une autre forme de magie encore est celle qu'on appelle neutre. Elle a été introduite récemment dans la pratique de l'école psychotique. Certains croient qu'on peut employer des forces neutres de la nature à des fins de guérison. J'en ai plusieurs exemples devant moi mais ils sont difficiles à classer.

    Exemple 85.

    Un jeune docteur qui avait beaucoup de verrues sur la main demanda au chef d'un séminaire psychotique: «Professeur, comment est-il possible de se débarrasser des verrues?» Le professeur répondit que la seule manière sûre était d'employer le charme. Le docteur prit son conseil et découvrit que le charme magique avait pleinement réussi. Je n'ai pas entendu parler d'effets secondaires dans ce cas, de sorte que je ne puis faire de commentaire à cet égard.

    Exemple 86.

    Un jeune psychiatre posa la même question à un directeur de clinique psychiatrique. Il reçut le conseil suivant: «Attachez un fil noir autour des verrues et faites autant de nœuds au fil que vous avez de verrues. Puis répétez un charme magique en plaçant le fil sous une pièce de ravinement. Voilà comment vous pourrez vous débarrasser de ces vilaines choses.» Le psychiatre pensa d'abord que c'était une boutade mais on le persuada finalement de l'essayer. L'expérience fut une réussite. Les verrues, en fait, disparurent.

    Le conseil, dans ce cas particulier, n'était pas de la magie neutre. Cette étrange ordonnance se trouve dans le Sixième et Septième Livre de Moïse qui ne contient que des charmes de magie noire ou blanche. Jusqu'à maintenant cette forme de magie que l'on supposait être neutre n'a pas prouvé sa propre neutralité. Mon travail de conseiller fournit continuellement des preuves à l'effet que la magie, sous n'importe quelle forme, est l'œuvre du diable, qu'elle voyage sous un drapeau noir, blanc ou neutre.

___________________________________ Publicité ___________________________________
___________________________________ Publicité ___________________________________

Marque de commerce © 1999-2022 GoDieu.com - Tous droits réservés universellement