Accueil GoDieu.com
Plan de Salut de Dieu
Recherche GoDieu.com

En principe, ce panneau vous présentera des choix de moteur de recherche GoDieu.com.

Fermer
Recherche biblique
GoDieu.com
Cette page en favori Affiche une version imprimable de cette page entière. Expédier la page d'accueil par courriel. Contacter GoDieu.com
Dimension de police du texte
 
Facebook GoDieu.com Twitter GoDieu.com Youtube GoDieu.com Dailymotion GoDieu.com Instagram GoDieu.com Suivez-nous !   

_____________________________ Échange de bannières ______________________________
_____________________________ Échange de bannières ______________________________

Traduction du site

Afrikaans - Vertaling - Kies taal - af - Afrikaans Albanian - Përkthimi - Zgjidhni gjuhën - sq - Albanais Deutsch - Übersetzung - Sprache wählen - de - Allemand አማርኛ - ተርጉም - ቋንቋ ይምረጡ - am - Amharique English - Translate - Select Language - en - Anglais العربية - ترجمة - تحديد اللغة - ar - Arabe Հայերեն - Թարգմանություն - Ընտրեք լեզուն - hy - Arménien Azeri - Translation - Dil seçin - az - Azéri Euskal - Itzulpen - Hizkuntza aukeratu - eu - Basque বাংলা - অনুবাদ - ভাষা নির্বাচন করুন - bn - Bengali Беларусь - Пераклад - Выбраць мову - be - Biélorusse မြန်မာစာ - ဘာသာပြန်ဆို။ - ဘာသာစကားကိုရွေးချယ်ပါ။ - my - Birman Bosanski - Translation - Odaberite jezik - bs - Bosniaque български - Преводач - Избор на език - bg - Bulgare català - Traductor - Selecciona l'idioma - ca - Catalan Cebuano - Translation - Pilia pinulongan - ceb - Cebuano Chichewa - Translation - Sankhani chinenero - ny - Chichewa 中文 (简体) - 翻译 - 选择语言 - zh-CN - Chinois (simplifié) 中文 (繁體) - 翻譯 - 選擇語言 - zh-TW - Chinois (traditionnel) සිංහල - පරිවර්තනය - භාෂාව තෝරාගන්න - si - Cingalais 한국어 - 번역 - 언어설정 - ko - Coréen Corsica - Traduci - Sceglie a lingua - co - Corse Kreyòl ayisyen - Tradiksyon - Chwazi lang - ht - Créole haïtien hrvatski - Prevoditelj - Odaberite jezik - hr - Croate Dansk - Oversæt - Vælg sprog - da - Danois Español - Traductor - Seleccionar idioma - es - Espagnol Esperanto - Tradukado - Elektu lingvon - eo - Espéranto Eesti - Tõlkimine - Vali keel - et - Estonien suomi - Kääntäjä - Valitse kieli - fi - Finnois Français - Traduction - Choisissez la langue - fr - Français Frysk - Oersette - Selektearje taal - fy - Frison Gaelic (Skotlân) - Eadar-theangaich - Tagh cànan - gd - Gaélique (Écosse) Galego - Tradución - Escolla o idioma - gl - Galicien Cymraeg - Cyfieithu - Dewiswch iaith - cy - Gallois ქართული - თარგმანი - ენის არჩევა - ka - Géorgien Ελληνικά - Μετάφραση - Επιλογή γλώσσας - el - Grec ગુજરાતી - અનુવાદ - ભાષા પસંદ કરો - gu - Gujarati Hausa - Translation - Zabi harshe - ha - Haoussa Hawaiian - Unuhi - Wae 'ōlelo - haw - Hawaïen עברית - תרגם - בחירת שפה - iw - Hébreu हिन्दी - अनुवाद करें - भाषा चुनें - hi - Hindi Hmong - txhais lus - Xaiv lus - hmn - Hmong Magyar - Fordítás - Válasszon nyelvet - hu - Hongrois Igbo - Translation - Họrọ asụsụ - ig - Igbo Indonesia - Translate - Pilih Bahasa - id - Indonésien Gaeilge - Aistriúchán - Roghnaigh teanga - ga - Irlandais Icelandic - Þýðing - Velja tungumál - is - Islandais Italiano - Traduttore - Seleziona lingua - it - Italien 日本語 - 翻訳 - 言語を選択 - ja - Japonais Javanese - Translation - Pilih basa - jw - Javanais ಕನ್ನಡ - ಅನುವಾದ - ಭಾಷೆ ಆಯ್ಕೆ - kn - Kannada Қазақ - Аударма - Тілді таңдау - kk - Kazakh ខ្មែរ - បកប្រែ - ជ្រើសភាសា - km - Khmer киргизский - Комментарий - Тил тандаңыз - ky - Kirghyz Kurdish - Wergerandin - Hilbijêre ziman - ku - Kurde ລາວ - ການແປພາສາ - ເລືອກພາສາ - lo - Laotien Latin - Latin - Elige lingua - la - Latin latviešu - Tulkotājs - Atlasiet valodu - lv - Letton Lietuvių - Versti - Pasirinkite kalbą - lt - Lituanien Lëtzebuergesch - Iwwersetzen - Wielt Sprooch - lb - Luxembourgeois Македонски - Превод - Избери јазик - mk - Macédonien Malaysia - Terjemahan - Pilih bahasa - ms - Malaisien മലയാളം - പരിഭാഷ - ഭാഷ തിരഞ്ഞെടുക്കുക - ml - Malayalam Madagascar - Translation - Mifidiana teny - mg - Malgache Malti - Traduzzjoni - Agħżel lingwa - mt - Maltais Maori - Translation - Kōwhiri te reo - mi - Maori मराठी - भाषांतर - भाषा निवडा - mr - Marathi Монгол - Орчуулга - Хэл сонгох - mn - Mongol Nederlands - Vertaal - Kies Taal - nl - Néerlandais नेपाली - अनुवाद - भाषा छान्नुहोस् - ne - Népalais norsk - Oversetter - Velg språk - no - Norvégien O'zbekiston - Tarjima - Tilni tanlang - uz - Ouzbek پښتو - وژباړئ - ژبه وټاکئ - ps - Pachtô ਪੰਜਾਬੀ - ਅਨੁਵਾਦ - ਭਾਸ਼ਾ ਚੁਣੋ - pa - Panjabi فارسی - ترجمه - انتخاب زبان - fa - Persan Polski - Tłumacz - Wybierz język - pl - Polonais Português - Tradutor - Seleccionar idioma - pt - Portugais Română - Traducere - Selectaţi limba - ro - Roumain Русский - Переводчик - Выберите язык - ru - Russe Samoa - Faaliliu - Gagana filifilia - sm - Samoan српски - преводилац - Изабери језик - sr - Serbe Sesotho - Phetolelo - Khetha puo tn lefatshe - st - Sesotho Shona - Kushandura - Sarudzai mutauro - sn - Shona سنڌي - ترجمو ڪريو - ٻولي منتخب ڪريو - sd - Sindhî slovenčina - Prekladač - Výber jazyka - sk - Slovaque slovenščina - Prevajalnik - Izberi jezik - sl - Slovène Somali - Translation - Dooro luqadda - so - Somali Sunda - Tarjamahan - Pilih basa - su - Soundanais Svenska - Översätt - Välj språk - sv - Suédois Kiswahili - Tafsiri - Chagua lugha - sw - Swahili Тоҷикистон - Тарҷумаи - интихоб забон - tg - Tadjik Filipino - Pagsasalin - Pumili ng Wika - tl - Tagalog தமிழ் - மொழிபெயர்ப்பு - மொழி தேர்வு - ta - Tamoul česky - Překladač - Zvolit jazyk - cs - Tchèque తెలుగు - అనువాద - భాష ఎంచుకోండి - te - Telugu ไทย - แปล - ภาษาเลือก - th - Thaï Türk - Tercüme - Dil seçin - tr - Turc українська - Перекладач - Виберіть мову - uk - Ukrainien اردو - ترجمہ - زبان کا انتخاب کریں - ur - Urdu Tiếng Việt - Dịch - Chọn Ngôn ngữ - vi - Vietnamien isiXhosa - Guqula - Khetha ulwimi - xh - Xhosa ייִדיש - טראַנסלאַטיאָן - אויסקלייַבן שפּראַך - yi - Yiddish Yoruba - Translation - Yan ede - yo - Yorouba Zulu - Translation - Khetha ulimi - zu - Zoulou

Connexion utilisateur

Utilisateurs en ligne

1 utilisateur
0 invité

Statistiques d'aujourd'hui

NombreDescription
13623Membres
1672Messages
29Commentaires
0Lectures
4154924Lectures globales
0Clics
0Réf. externes
0Réf. internes
0Abonnés RSS

Gestion de contenu (CMS)

Créé avec l'aide de Drupal, un système de gestion de contenu "opensource"

Publicité point liée à GoDieu.com

Déclarés saints élus avant la fondation du monde-4


décembre 1, 2021 par GoDieu

 

L'appel efficace de la grâce de l'élection

On ne peut vous présenter les nombreux textes de l'Écriture qui parlent de la grâce. Non plus, il est impossible dans un court essai, de traiter en détails tous les éléments variés de la grâce de l'Esprit des vivants. Pourtant, il y a plusieurs vérités que nous devons connaître de la grâce. Pour bien saisir l'idée de la grâce, il y a en particulier deux éléments qui requièrent une emphase. En première place, dans notre langue, la racine grammaticale du mot grâce, est beauté ou merveille. Celui qui est gracieux est celui qui est plaisant en apparence, il est Merveilleux. Deuxièmement, le terme grâce décrit dans son essence primaire «une offrande», puis deuxièmement «une faveur» qui est démontrée à quelqu'un en particulier, et non à tous. En d'autres mots, la grâce est sélective car elle est désignée uniquement pour certains qui ont été choisis pour la recevoir. Souvent dans les Écritures, le terme grâce est plutôt utilisé que ses variations, mais nous ne devons pas négliger leurs significations. Nous lisons souvent dans son texte sacré à propos de ceux qui ont trouvé grâce et faveur dans les yeux d'un autre, et surtout de l'Esprit des vivants notre Souverain Suprême et Seigneur, JÉSUS.

La grâce est cet attribut de l'Esprit des vivants qui amplifie le fait de son infinité et glorieuse perfection. Toute justice, vérité, sainteté, et résignation sont trouvés sans mesure dans l'Esprit des vivants éternel. Ces perfections infinies sont sa beauté ou merveille de sa grâce. Le Psalmiste David le voyait bien dans le Psaumes 27:4, «J'ai demandé une seule chose au SOUVERAIN SUPRÊME, et je la rechercherai: c'est d'habiter dans la maison du SOUVERAIN SUPRÊME tous les jours de ma vie, pour contempler la beauté du SOUVERAIN SUPRÊME, et pour visiter son palais.». Cette «beauté» est la grâce merveilleuse de l'Esprit des vivants envers ses saints élus.

La grâce de l'Esprit des vivants en l'essence de son existence sublime, est l'attribut dans lequel, Il voit ses propres perfections, et trouve faveur à ses propres yeux au regard à Lui-même. L'Esprit des vivants éternel, se regardant Lui-même, et se réjouissant éternellement d'être le Souverain Suprême de toutes les perfections, nous a révélé cette grâce merveilleuse en dehors de Lui-même, et cela selon le bon plaisir de sa volonté souveraine. Cet attribut de l'Esprit des vivants est reflété dans son peuple de saints élus pour la gloire de son propre Nom. Nous pouvons lire dans Romains 5:15: «Mais il n'en est pas du don (de l'offrande) gratuit comme de l'offense. Car, si par le péché d'un seul plusieurs sont morts, à plus forte raison la grâce de L'ESPRIT DES VIVANTS, et le don (l'offrande) par la grâce qui vient d'un seul homme, savoir Jésus-Christ, s'est répandu abondamment sur plusieurs!» Il a plu à l'Esprit des vivants de révéler ses propres perfections en dehors de Lui-même à ce peuple qu'il avait choisi, par grâce, de toute éternité. Cette grâce de l'Esprit des vivants à son peuple est une faveur non méritée. N'avons-nous pas l'habitude d'utiliser ce terme de cette façon? L'Écriture déclare dans Romains 4:4, «Or, le salaire de celui qui travaille, est regardé, non comme une grâce, mais comme une dette.». Remarquez le contraste entre les œuvres et la grâce dans ce passage. La grâce, ici, est la faveur imméritée de l'Esprit des vivants, dont nous ne sommes pas dignes, mais qu'il a plu à l'Esprit des vivants de nous l'accorder, par la résignation du Seigneur Jésus dans l'offrande de Lui-même, pour le rachat de ses saints élus. C'est immérité, parce que nous ne méritons pas de la recevoir. Nous sommes morts dans nos péchés. Nous ne méritons rien. Ainsi il est dit dans Éphésiens 2:8-10 (Bible de Machaira 2020): «Car par grâce vous êtes sauvés en raison de cette assurance de Christ; et cela est l'offrande de L'ESPRIT DES VIVANTS et donc pas de vous-même. Ce n'est point par vos efforts, afin que personne ne s'en vante. Car nous sommes son ouvrage, ayant été créés en Jésus-Christ pour les réalisations gracieuses de la foi, que L'ESPRIT DES VIVANTS a préparées d'avance, afin que nous y marchions».

Ce que Dieu nous confère n'est pas mérité ou gagné par nous, mais ça nous est simplement donné par sa grâce libre et souveraine. Or la grâce de Dieu est une grâce qui «œuvre», c'est-à-dire, qu'elle se réalise en ceux qui ont été choisis d'avance en Christ depuis avant la fondation du monde. Cette faveur de l'Esprit des vivants qu'Il reflète à son peuple et dans son peuple, est une beauté qui est aussi une puissance manifestée dans le sacrifice de la croix, d'après le décret d'Élection. Elle façonne et forme son peuple de saints élus selon le propre dessein de l'Esprit des vivants. Voici ce que l'apôtre Paul disait dans 1 Corinthiens 15:10: «Par la grâce de Dieu je suis ce que je suis.». Une déclaration est très brève mais quelle richesse elle contient! Paul avait persécuté les chrétiens dans le passé; il les avait poursuivis jusqu'à Damas; il les avait emprisonnés et a même participé à leurs exécutions. Ce même Paul fut touché par cette merveilleuse grâce de l'Esprit des vivants qu'il ne méritait aucunement, et fut transformé, de sorte que le persécuteur devint lui-même le persécuté, résultat de son union avec Christ. Maintenant Paul était emprisonné, on se moquait de lui, et il reçut le fouet plus d'une fois. «Par la grâce» il dit, «Je suis ce que je suis.» En fait, le Seigneur lui avait même dit: «Ma grâce te suffit, car ma puissance s'accomplit dans la faiblesse» (2 Corinthiens 12:9). Nous apprenons ici une leçon précieuse, à savoir, que dans les saints élus, les faiblesses de la chair, autant variées qu'elles puissent être, servent à manifester la puissance et la gloire de l'Esprit des vivants. Nous avons été faits les récipients de cette grâce merveilleuse à la louange de sa gloire, afin que nous vivions par sa puissance dans tous les aspects de notre vie en ce monde, dans lequel nous portons le flambeau de la vérité, dont la lumière de la grâce éclaire les consciences enténébrées.

La puissance de la grâce de l'Esprit des vivants façonne son peuple de saints élus à la gloire de son Nom. Il les forme afin qu'ils puissent dorénavant démontrer sa gloire. Ceci est la grâce merveilleuse de notre Esprit des vivants, le Souverain Suprême de gloire, à savoir, Jésus-Christ notre Seigneur et Sauveur.

Quelle est l'importance d'une telle grâce? N'oubliez pas, en premier, la puissance de cette grâce merveilleuse! Ce n'est pas juste une influence, mais la puissance même de Christ en nous qui accomplit ce qu'Il a déterminé de faire. En deuxième, cette puissance de la grâce est révélée seulement en Jésus-Christ qui est Lui-même l'Esprit des vivants manifesté dans la chair. Sa faveur est démontrée en nulle autres façons dans notre vie de tous les jours. Ce n'est démontré à nul autre peuple que ceux qu'il a choisi d'avance avant la fondation du monde. Finalement, ce que nous devons aussi retenir: il y a seulement «une» grâce de Dieu, et non deux. Cette grâce qui existe en l'Esprit des vivants Lui-même, c'est la grâce qu'Il nous révèle en dehors de Lui-même. Et cette grâce, qui vient de Lui, est révélée seulement à son peuple de saints élus, et à nul autre.

 

L'efficacité de la Grâce

Maintenant il importe de savoir que la grâce de l'Esprit des vivants est irrésistible, aucun élu ne peut la résister. Son appel est efficace et accomplit sans manquer le but qu'elle s'est proposée. Pour comprendre l'ampleur du terme «irrésistible», le «Centre National de Ressources Textuelles et Lexicales» en donne la définition:

  1. Qui agit, se développe avec une telle force qu'il n'est pas possible de résister;

  2. Qui force l'adhésion intellectuelle, (spirituelle), émotive, sans que l'on puisse s'y opposer.

Un pécheur élu, avant sa conversion par la puissance de l'Esprit Éternel, ne peut résister à la grâce car il est spirituellement mort, il est soumis à la corruption et est déjà dans un état de décomposition spirituelle de sa conscience charnelle. Il ne peut pas ni ne veut pas accepter la grâce, cela est impossible pour lui à cause de sa nature humaine déchue et corrompue. La grâce doit s'imposer pour le relever à la vie en forçant son adhésion à Celui qui se trouve sur la croix, meurtri et versant son sang en sa faveur comme son Substitut. Elle accomplit cela par le brisement du cœur et le bouleversement de la volonté du pécheur. Elle l'abaisse dans la poussière de l'humilité, et le traîne forcément dans son désespoir à la croix comme un esclave rebelle et désobéissant, et lève son regard vers Celui qui s'y trouve. Le brisement est le moyen par lequel l'Esprit de Christ pénètre en lui pour le relever à une nouvelle vie. Le déchirement de l'être est ainsi nécessaire au salut, car aucun ne peut venir par lui-même sans premièrement réaliser sa perdition, il doit atteindre le bas fond de son être dépravé. L'Esprit de Christ le réveille à son état de pécheur, il doit subir le plein châtiment de la loi en Christ pour l'avoir transgressé, il doit mourir à la croix, et à ce moment seul, il est pardonné et relevé pour participer à la gloire de la résurrection par la Sainte Présence de Christ, qui vient habiter en lui (Romains 6:3-7). Il va presque sans dire que la grâce irrésistible ne connaît aucun libre-arbitre, et rien de ce que l'homme puisse faire ne peut l'entraver. L'Esprit des vivants est entièrement Souverain, le choix du salut lui appartient, lui seul en est le Maître, notre destin est entre ses mains et nous nous en réjouissons.

Ne pensez pas que la grâce irrésistible est une sorte de force aveugle qui arrache simplement le pécheur rebelle et récalcitrant, pour l'amener au ciel contre sa volonté, comme par exemple, un policier traînerait un prisonnier rebelle pour le mettre en prison. La grâce de l'Esprit des vivants n'est pas ce genre de puissance qui oblige d'aller au ciel ceux qui ne le désirent pas. La grâce de l'Esprit des vivants se rapporte aux élus seulement, car ils sont à Lui depuis avant la fondation du monde, et il les a imprégnés de l'Esprit de vérité. La grâce est ainsi sélective et particulière, elle n'oblige pas les saints élus, elle s'impose à eux dans son appel à renaître. Le pécheur élu n'a aucun choix ici, il ne décide pas de son salut car sa volonté est esclave de la chair et du péché, ce n'est que par grâce qu'il est sauvé, par le moyen de l'assurance dans le sacrifice de Christ en sa faveur. Ceux qui n'en veulent pas, qui la rejettent ou la déforment, sont les réprouvés qui en ont été exclus depuis avant la fondation du monde dans le décret de réprobation.

 

Les délires de la disgrâce

N'importe quelle personne peut entendre l'appel de la grâce, mais si une personne n'est pas choisie pour la recevoir, la grâce ne pénétrera pas en elle. Tout ce qu'elle en obtiendra est un aperçu superficiel sans puissance de transformation réelle, sur lequel elle fondra ses opinions chétives. Le résultat est la déformation de la grâce souveraine en une contrefaçon, qui plaît à l'entendement des réprouvés pour glorifier la dignité humaine dans ses choix, ses efforts, et son obéissance aux commandements. En d'autres mots, il s'agit d'une disgrâce malveillante et malicieuse pleine de duplicités et de présomptions, qui se basent sur les apparences et les sentiments. Les principes de son existence sont les idoles du libre-choix et de l'estime de soi, qui dominent sur leurs pensées et leurs agissements. L'orgueil, l'arrogance, et la condescendance sont les motifs de leur croyance, et ils utilisent l'intimidation pour s'imposer à leurs victimes, sinon ils ont recours à la diffamation pour détruire ceux qu'ils considèrent comme leurs ennemis. Cela est l'esprit du christianisme contrefait moderne des sectes dites évangéliques, qui répandent leur poison venimeux sur le monde entier. Ils ne sont pas appelés à la grâce mais rejetés de la grâce, exclus de la présence de l'Esprit des vivants pour l'éternité. Ainsi dit la Parole de Dieu: «Beaucoup sont appelés, mais très peu sont élus».

Dans leurs délires, ils ont le sentiment d'être justifiés pour se dire «nés de nouveau», lorsqu'en réalité ils ne le sont pas. Le sentiment du salut n'est pas la grâce du salut. Pour eux la nouvelle naissance est un but à atteindre, et non un fait déjà accomplit en Christ. Ils ont transformé la justification par la foi en une justification par le choix, ce qui fait du salut par grâce un salut par les œuvres. Nous savons d'ailleurs que faire un choix est une œuvre de la volonté, et que le cœur de l'homme est tortueux par-dessus toutes choses (Jérémie 17:9), jamais il ne parviendra à la vérité car la duplicité est son lot. L'être humain est un hypocrite orgueilleux par nature, et ce n'est pas une fausse grâce qui va changer cela. Les ennemis de la grâce irrésistible sont nombreux, leur ensemble ou collectivité est «le faux peuple de Dieu» que l'apôtre Paul nomme en sens figuratif, comme étant «le fils de la perdition», faisant référence à Judas le traître (2 Thessaloniciens 2:3; Jean 17:12), c'est-à-dire, «l'Antichrist». La doctrine du libre-choix dans la grâce du salut est la doctrine de l'Antichrist, inutile donc de rechercher l'ennemi plus loin, il se trouve devant vos yeux sous déguisement chrétien. La prétention est sa caractéristique prédominante chez les sectes chrétiennes traditionnelles comme évangéliques, ces ennemies de la croix sont très subtiles, car l'apparence est tout pour eux, elle est la base du christianisme contrefait moderne avec ses nombreuses fausses doctrines.

_____________________________ Échange de bannières ______________________________
_____________________________ Échange de bannières ______________________________

Marque de commerce © 1999-2022 GoDieu.com - Tous droits réservés universellement